Breaking news
  • No posts were found

Tag "declaration of assets act"

[Vidéo] Dewdanee n’a pas financé sa campagne électorale, affirme Pravind Jugnauth

Roshi Bhadain l’a interpellé, hier, lors de son congrès à Belle-Rose. Insistant sur le fait que le public veut savoir si Geanchand Dewdanee a financé le MSM. Interrogé par ION News aujourd’hui, Pravind Jugnauth lui répond. Il n’y a eu « aucun financement » de sa campagne électorale par ce monsieur, affirme sans ambages le leader du parti soleil. Dewdanee a été arrêté dans le cadre de l’enquête ouverte suivant la saisie de

[Vidéo] Rezistans ek Alternativ dénonce «la légalisation de la corruption de la démocratie»

Pour le parti politique, ne pas limiter le montant du financement politique des entreprises revient à légitimer une nouvelle forme de corruption de la démocratie. Car selon Ashok Subron, les recommandations du rapport de Xavier Duval sur le financement politique reviennent à permettre seulement à ceux disposant d’importants moyens financiers d’influer sur les politiques publiques. Rezistans ek Alternativ a par ailleurs vivement critiqué l’inaction de sir Anerood Jugnauth par rapport

[Vidéo] Bérenger : SAJ a «perdu toute crédibilité» et «termine sa carrière dans la honte»

Le leader du MMM dit savoir pourquoi le Premier ministre épargne jusqu’ici Vishnu Lutchmeenaraidoo et le député Thierry Henry, dont la voiture a mortellement percuté une personne à Bois Marchand, le weekend dernier. Pour Paul Bérenger, c’est parce qu’il craint les résultats d’une partielle en cas de démission du Parlement de l’actuel ministre des Affaires étrangères que Sir Anerood Jugnauth ne le révoque pas. Tandis que dans le « clear cut case » du

[Vidéo] Pravind Jugnauth exige de Bérenger qu’il assume son rôle de chef d’opposition

Le leader du MSM n’a été tendre ni envers Navin Ramgoolam ni envers Paul Bérenger hier soir, lors d’un congrès à Morcellement St André. Si Bérenger a été « complice », selon Pravind Jugnauth, de la prorogation du Parlement, ce dernier s’attend maintenant que le chef du MMM démontre qu’il a vraiment rompu avec le Parti Travailliste. Ceci, en assumant pleinement ses fonctions de leader de l’opposition lors de la reprise des

[Vidéo] Bérenger : «Si la question (d’une alliance PTr-MMM) est d’actualité, nous en discuterons publiquement»

Pour le leader du MMM, son parti sera au prochain gouvernement. « Est-ce que ce sera seul ou non, l’avenir le dira », nuance néanmoins Paul Bérenger. Ce dernier pousse la précision plus loin, en expliquant qu’il ne compte pas faire partie d’un gouvernement avec Navin Ramgoolam. Laissant entendre qu’il existe toutefois la possibilité que l’actuel chef du gouvernement aille au Réduit et Bérenger au Prime Minister’s Office. Pour le chef de

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>