Breaking news
  • No posts were found

Tag "dawood rawat"

[Vidéo] Navin Ramgoolam à Quatre-Bornes : La réforme électorale va balkaniser Maurice

Navin Ramgoolam considère que la réforme électorale de Pravind Jugnauth balkanisera Maurice. Lors d’un congrès à Quatre-Bornes ce vendredi 7 décembre, le leader du Parti travailliste (PTr) déplore que les Mauriciens n’aient pas leur mot à dire sur ce sujet. Rappelant que lorsque son parti et le Mouvement militant mauricien étaient en alliance en 2014, ils avaient choisi d’affronter l’électorat afin d’obtenir sa bénédiction. L’ancien Premier ministre considère que la

Assemblée nationale : Shakeel Mohamed face à une motion de blâme pour son Facebook Live

Une motion de blâme sera présentée par la Speaker ce mercredi 21 novembre contre le chef de file du Parti travailliste à l’Assemblée nationale pour son Facebook Live de mardi dernier. Shakeel Mohamed est face à une «contempt to parliament» pour avoir diffusé sur les réseaux sociaux l’infiltration d’eau dans l’hémicycle avec des commentaires, ce qui est contraire aux Standing Orders de l’Assemblée nationale. Sa vidéo a fait le buzz,

[Vidéo] Maneesh Gobin explique la décision de l’arbitrage entre Rawat et l’Etat

Le gouvernement et Dawood Rawat devront chacun payer environ Rs 6 millions à la Cour permanente d’arbitrage (CPA) pour les coûts de l’arbitrage. De plus, l’ancien patron du groupe BAI devra reverser quelques Rs 3,7 millions à l’Etat mauricien d’ici 40 jours afin de payer une partie des frais encourus par le gouvernement. C’est ce qu’a expliqué Maneesh Gobin lors d’une déclaration au Parlement, ce 10 avril. L’Attorney General a

Britam: Le shares certificate comportait des anomalies, selon Afsar Ebrahim

Au tour d’Afsar Ebrahim de déposer devant la commission d’enquête sur la vente de Britam. Le deputy group manager de BDO, accompagné par son homme de loi Didier Dodin, a été interrogé sur son rôle dans la transaction. Relatant les événements de la vente de Britam en mentionnant plusieurs fois l’administrateur spécial Yacoob Ramtoola, Ebrahim a été interrompu à maintes reprises par le président de la commission, Bushan Domah. Ce

[Vidéo] Jugnauth : Bhadain est «hypocrite» quand il sympathise avec les grévistes de la BAI

Le Premier ministre croit savoir que l’ancien ministre des Services Financiers a quitté le gouvernement à cause de son incapacité à bien gérer le processus de vente des actifs du groupe de Dawood Rawat. Pravind Jugnauth affirme ainsi que Roshi Bhadain avait promis que des acheteurs potentiels s’intéressaient à la reprise de la National Insurance Company, née de l’ancienne BA Insurance. Or, le chef du gouvernement révèle qu’un examen du

La tentation du «pa mwa sa, li sa»

Un paragraphe entier serait nécessaire pour égrener tous les noms. Donc, citons plutôt quelques dossiers : BAI, Betamax, National Development Unit, Nandanee Soornack, Navin Ramgoolam. Dans les trois premiers cas, toutes les accusations provisoires – des dizaines – sont tombées ou ont été rayées une à une. Des mois d’enquête, pour rien ! Si l’ancien Premier ministre fait face à la justice dans l’affaire Roches-Noires, l’accusation de blanchiment d’argent, liée aux Rs

[Document] La justice française condamne un journaliste pour diffamation contre Dawood Rawat

La publication d’un article sur le site d’information Atlantico en France a causé un préjudice moral à Dawood Rawat. C’est sur la base de cette conclusion que le Tribunal correctionnel de Paris a condamné la société Talmont Media, éditrice du site, et son journaliste Jean-Sebastien Ferjou à payer 3 000 euros et 2500 euros de dommages et intérêts au fondateur du groupe BAI. La condamnation de Ferjou à 500 euros d’amende au pénal

[Vidéo] Sesungkur : « Il y a une crainte dans la population sur la gestion passée du dossier BAI »

Le nouveau ministre de la Bonne gouvernance et des services financiers assure avoir l’expérience et les compétences requises pour produire des résultats. Son prédécesseur en a-t-il produit suffisamment, notamment sur sa gestion du dossier BAI ? Sudhir Sesungkur dit qu’il partage la crainte de la population sur les méthodes employées pour sortir de la crise causée par l’écroulement du groupe de Dawood Rawat. Le ministre minimise également la portée du procès

[Vidéo] Ramgoolam : L’Etat devra payer des milliards à Rawat et Bhunjun

« Ce n’est pas l’argent du Sun Trust qui sera utilisé pour les dédommager, mais le vôtre. » C’est ainsi que le leader du Parti travailliste décrit la menace qui pèse sur le contribuable mauricien suite aux décisions prises par le gouvernement. Navin Ramgoolam estime, en effet, qu’ayant mal géré les dossiers BAI et Betamax, le gouvernement sera condamné à indemniser Dawood Rawat et Veekram Bhunjun. Navin Ramgoolam s’exprimait, ce jeudi 19

[Vidéo] Interdites de voyager, les filles de Dawood Rawat estiment que la « persécution continue »

Elles disent ne pas comprendre pourquoi d’autres accusés ont pu prendre l’avion mais pas elles. D’autant plus, souligne Laïna Rawat, que sa sœur et elle ont pris l’engagement de voyager seules. Laïna et Adeela Rawat remarquent qu’il serait impensable qu’elles abandonnent leurs maris et enfants pour ne pas revenir au pays. La police a objecté à la demande des deux filles de Dawood Rawat de voyager en invoquant la possibilité

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>