Breaking news
  • No posts were found

Tag "culture"

[Vidéo] La culture rodriguaise célébrée à La Tour Koenig, ce dimanche 3 juillet

De 9h30 à 17h, le Centre Nelson Mandela de La Tour Koenig sera à l’heure Rodriguaise, ce dimanche 3 juillet. Cette journée vise à faire découvrir aux habitants de l’île Maurice les différentes facettes du patrimoine culturel de Rodrigues. Allant des jeux traditionnels à la musique en passant par la cuisine. Elle permettra aussi aux Rodriguais vivant à Maurice de renouer avec leur culture et de rencontrer d’autres personnes originaires de l’île.

[Vidéo] ‘Les contes de Morne plage’ de Malcolm de Chazal racontés en BD

Voilà 35 ans que Malcolm de Chazal est décédé, mais ses ouvrages ne cessent de fasciner. Romans, nouvelles, tableaux… L’artiste et penseur touche-à-tout s’est essayé à différents styles et formes. Aujourd’hui, c’est une bande dessinée à plusieurs mains, qui vient d’être publiée chez l’Harmattan, qui est consacrée à l’une de ses œuvres. L’occasion de redécouvrir cet artiste protéiforme. La librairie Petrusmok accueillait d’ailleurs, le 5 mars dernier, une journée dédicace des

Les Théâtrales à Maurice, de la passion et du rire

« La vie est comme une pièce de théâtre : ce qui compte ce n’est pas qu’elle dure longtemps, mais qu’elle soit bien jouée », disait Sénèque. Et c’est pour vous offrir le meilleur du théâtre de divertissement que Pascal Legros, directeur du Théâtre des Nouveautés à Paris, nous invite à partager son rêve. Lui qui est très attaché à Maurice, rencontre Serge Constantin, le peintre et scénographe mauricien, en 1989. Depuis, il nourrit

[Vidéo] Souchon et Voulzy, frères et bêtes de scène

J’ai 10 ans… A les voir évoluer sur scène, à l’aise dans leurs jeans et se chambrant gentiment, on leur donnerait bien 10 ans. Deux gamins qui se racontent. Si ce n’était leurs tubes qui s’enchaînent, des mélodies plus douces à celles aux accents plus rock qui nous accompagnent depuis si longtemps. Si ce n’était ces airs écrits pour deux, pour enfin sceller sur un album une amitié et une complicité qui

[Vidéo] Deux ouvrages et un album de sega tipik pour marquer le 181e anniversaire de l’abolition de l’esclavage

En marge des activités de commémoration de l’abolition de l’esclavage, le Centre Nelson Mandela pour la culture africaine a choisi d’honorer des auteurs. Il a ainsi procédé au lancement de deux ouvrages et d’un album de sega tipik pour «honorer la mémoire de tous ceux qui ont contribué au développement de Maurice», explique Jimmy Harmon, le directeur du centre. A l’origine un poème qu’il propose par la suite à Cassiya

[Vidéo] «Li té ve’war», sur les traces des peuples de l’océan Indien

La Tour Koenig, jeudi 26 mars. Le soleil tape fort, le sel brûle les yeux. Au Centre culturel Nelson Mandela pour la culture africaine, la température monte d’un cran au rez-de-chaussée malgré l’assemblée peu nombreuse. Pas de tension ni d’échauffourées mais de la chaleur, de la générosité, des musiciens, en partage. Au milieu de la salle, valiha en main – son instrument fétiche –, Rajery esquisse son enfance, sa main

[Vidéo] Jano Couacaud, «photographe de la mémoire» des maisons créoles

C’est dans un livre que Jano Couacaud a choisi d’accrocher ses photographies de maisons créoles. Des bâtisses ou des cases de taille plus modeste, vestiges d’un temps passé. Qui gardent les marques du temps qui passe. Inexorablement. Tôles rouillées, parfois trouées, peinture qui s’écaille, volets qui pendouillent, bois qui s’effrite… L’objectif du photographe capture dans le détail les marques de dégradation, d’usure, de décrépitude. De même que le travail délicat

Manifeste électoral d’un artiste

Je ne suis pas intéressé par les tickets, sauf les tickets de concert. Donc, je ne serai pas candidat à cette chose qu’on appelle élections générales. Génial ! Je vais, en revanche, essayer de manifester ma flamme électorale en faisant ici des propositions, en tant que simple électeur, aux deux gros blocs de béton armé de la politique d’ici. Qu’on ne m’en tienne pas rigueur si j’emploie ici le mot d’artiste.

Festival du rire : le coup d’envoi, c’est demain

C’est déjà la cinquième édition du Festival du rire. Et pour cette toute nouvelle mouture, le parrain est prestigieux : l’illustre Inconnu Pascal Légitimus. Il sera seul sur la scène du [email protected], ce vendredi 20 juin, accompagné de ses meilleurs sketches. Par ailleurs, le public pourra voir le fruit du travail des comédiens de la troupe Komiko à la suite de la masterclass qu’animera l’acteur et comédien français à leur intention. Histoire

Prêcher chez des convaincus

Punchline. A la corde, l’heure est au combat. Allons, à l’attaque. Ce qui nous manque à Maurice, ce n’est pas le talent, mais le manque d’ouverture vers les autres. Et cela se ressent dans le peu de connexion qui existe entre les artistes d’ici pour explorer l’inconnu. Alors que le métissage est notre richesse et peut-être même la clé de la réussite. Dans ce cas, partons au front. Si notre

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>