Breaking news
  • No posts were found

Tag "CT power"

À force de crier au loup…

Le rapport de la National Energy Commission (NEC, 2013) est édifiant. D’abord, il démontre que l’Integrated Electricity Plan (IEP) du CEB reposant absolument sur l’introduction de CT Power en 2015 est un « non-starter ». Conséquemment, notre réserve de capacité, qui est l’équivalent de la marge de manœuvre que nous avons pour éviter des coupures partielles afin de satisfaire la demande, devient dangereuse dès janvier 2015, sinon des mois plus tôt. La

[Vidéo] Le PTr exige une «politique énergétique claire» après l’arrêt du projet CT Power

Le pays court le risque d’instabilités sur son réseau électrique, selon le président du Parti travailliste. Patrick Assirvaden, ancien président du conseil d’administration du Central Electricity Board, estime qu’avec le retrait du projet CT Power, qui allait assurer une production électrique de 50 mégawatts, le pays sera dorénavant vulnérable en cas de panne d’une des importantes centrales électriques privées du pays. Selon Assirvaden, cette situation devrait amener Ivan Collendavelloo à

Post-CT Power: Il faut une bonne gouvernance énergétique

Le  communiqué du 18 mars de CT Power soulève plus de questions qu’il n’apporte d’éclairage.  Tout citoyen peut se demander : Au nom de la bonne gouvernance, concept si acclamé ces jours-ci, comment se fait-il que CT Power (Mauritius), où le CEB compte 26 % d’actions et est représenté par deux directeurs, puisse négocier des contrats avec… ce même CEB ? Le ministère de l’Environnement a-t-il confirmé en écrit à CT Power que les

Le gouvernement met un terme au projet CT Power

Il n’y aura pas de centrale à charbon à Pointe-aux-Caves. Ainsi en a décidé le Conseil des ministres, ce vendredi 13 mars. Le communiqué émis en fin d’après-midi indique que les circonstances entourant l’octroi du contrat ont été prises en considération. De plus, les promoteurs du projet CT Power n’ont pas fourni des preuves de leur capacité financière ou de leurs sources de financement, est-il souligné. Il semblerait donc que la Letter of

Parlement: Le projet CT Power devrait être abandonné, selon Collendavelloo

Les deux anciens camarades de parti n’ont pas croisé le fer. Au contraire, la Private Notice Question de ce mardi 3 février à Ivan Collendavelloo a été l’occasion pour l’un et l’autre de s’accorder sur le fait que le projet CT Power devrait être stoppé. C’est, en tout cas, ce qu’a avancé le ministre de l’Energie au Parlement, aujourd’hui. Collendavelloo compte recommander au Conseil des ministres de ne pas « go forward »

[Vidéo] Le Kolektif lenerzi renouvlab pour la mise en place de l’Action Plan de la National Energy Commission

Une « déclaration ferme » sur l’annulation du projet CT Power. Conformément aux promesses faites durant la campagne électorale, notamment aux habitants de Pointe-aux-Sables. C’est ce qu’attend le Kolektif lenerzi renouvlab (KLR) de la part du gouvernement. « Si ou pe kapav kas kontra ar Betamax, avance Yan Hookoomsing, enn kontra ki pankor mem finalize kouma CT Power ou kapav kas li. » Le point de presse animé aujourd’hui a aussi été l’occasion de

Politique énergétique: Un système qu’il faut virer

Fait marquant : les deux blocs proposent une nouvelle politique énergétique. Ils affirment épouser le concept Maurice Ile Durable (MID). L’Alliance Lepep (AL) fait sien le sigle « MID ». Si pour elle, il faut des consultations avec les « stakeholders », pour l’Alliance de l’unité et de la modernité (AUM), l’objectif actuel de 25% du mix énergétique (électrique ?) d’ici2020 est toujours d’actualité. Aucune mention n’est faite du seuil à atteindre au-delà du prochain quinquennat.

[Vidéo] Dulthumun : «Sa bann IPP-la, zot bann dimoun a-tou-fer»

Le président de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation explique sa position concernant le projet CT Power. Et Somduth Dulthumun adopte un ton plus conciliant que celui de jeudi dernier vis-à-vis du Premier ministre, quand il exigé que le gouvernement prenne une décision rapidement sur la concrétisation du projet de centrale à charbon. Pour Dulthumun, les Independent Power Producers (IPP) actuels sont dans une situation de monopole et continueront à « imposer leurs

[Vidéo] Ramgoolam dit placer l’intérêt du pays au dessus de celui des lobbys socioculturels

Hors de question de céder aux lobbys. C’est ainsi que le Premier ministre réagit aux propos de dirigeants d’organisations socioculturelles, notamment Somduth Dulthumun. Ce dernier, agissant comme porte parole du Front Commun Hindou a exhorté Navin Ramgoolam à avaliser au plus vite le projet de centrale à charbon de CT Power. Réponse du principal intéressé : CT Power ne pourra démarrer qu’après avoir soumis toutes les informations demandées par les autorités

[Vidéo] Le FSM relève «l’absurdité» de déclarer sa communauté alors que l’amendement est voté

L’amendement constitutionnel est censé être un « mécanisme contre le communalisme ». Pourtant, les partis qui l’ont voté, souligne Cehl Meeah, donneront l’ordre à leurs candidats aux prochaines élections, de déclarer leur communauté. « C’est une absurdité », a affirmé le leader du FSM ce matin lors d’un point de presse. Le député de la circonscription no 3 (Port-Louis Maritime/Port-Louis-Est) a également commenté les propos de Somduth Dulthumun hier. Ce dernier a interpellé le Premier

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>