Breaking news
  • No posts were found

Tag "corruption"

[Vidéo] Beekarry: L’ICAC décidera si la plainte contre Soodhun mérite une enquête

«De gauche à droite», la commission anticorruption reçoit des plaintes. Elles ne sont pas toutes suffisamment sérieuses pour faire l’objet d’une enquête. C’est ce que précise le directeur général de l’institution. Pour Navin Beekarry, l’accusation de corruption portée contre le ministre du Logement et des Terres par un homme d’affaires indien doit faire l’objet d’un examen préliminaire avant que l’Independent Commission against Corruption (ICAC) ne décide de diligenter une enquête.

[Affaire Bal kouler] Gavin Glover évoque le «procès médiatique» contre Dayal

Le procès de Raj Dayal pour corruption a repris en Cour intermédiaire, ce vendredi 16 juin, devant les magistrats Niroshini Ramsoondar et Vijay Appadoo. Me Gavin Glover, Senior Counsel, a détaillé sa motion de «trial by the press». Au vu de la couverture médiatique abondante et défavorable contre son client, l’avocat de Raj Dayal a soutenu que son client ne bénéficiera pas d’un procès équitable. Les articles de presse, a plaidé l’homme

[Vidéo] Courses hippiques: Dev Beekharry avait une copie du rapport intérimaire, selon Duval

Séance tendue, ce matin, dans l’hémicycle durant la Private Notice Question (PNQ) consacrée aux courses hippiques et la tranche de questions au Premier ministre. Pravind Jugnauth est même sorti de ses gonds. L’une des surprises de cette PNQ n’a pas été, comme le suggérait l’opposition depuis 2015, la mise au jour de certaines personnalités pour corruption ou paris illégaux. Mais plutôt la déclaration de Duval à l’effet que ce document était

[Vidéo] Gavin Glover présente 2 motions pour annuler le procès contre Raj Dayal

L’avocat du député MSM dénonce la « systematic adverse coverage » des médias à l’égard de son client. Gavin Glover estime donc que Raj Dayal n’aura pas droit à un procès équitable, car l’intérêt trop prononcé de la presse pour son client lui fait courir « des risques de préjudice ». Ce qui nécessite, selon l’avocat, l’arrêt du procès pour « bribing by public official » qui est intenté à l’ancien ministre de l’Environnement. Le senior counsel

[Parlement] Ce que vous n’avez pas vu sur vos écrans ce 18 avril

La séance parlementaire va débuter dans une dizaine de minutes. Deux des gardes du corps de Pravind Jugnauth font leur entrée dans l’hémicycle et déposent une quinzaine  de dossiers sur le pupitre du Premier ministre. Vers 11h30, Pravind Jugnauth arrive et découvre l’impressionnante pile de dossiers sur son pupitre. Serviable, Ivan Collendavelloo lui propose d’en garder quelques-uns devant lui. Le Premier ministre et son adjoint discutent et regardent ensemble les

[Vidéo] Soornack pas prête à revenir au pays malgré l’annulation des mandats d’arrêt contre elle

« Nous n’avons pas confiance dans le système ». C’est ainsi que Savina Choolun-Boodhoo explique pourquoi sa cliente n’est pas prête à rentrer à Maurice. Même si l’avocate, qui défend les intérêts de Nandanee Soornack en Italie, explique que sa cliente souhaiterait pouvoir s’exprimer et s’exprimer à Maurice. Ce vendredi 7 avril, la magistrate Adila Hamuth a refusé de prolonger les mandats d’arrêt pour des délits de blanchiment d’argent et de corruption

Les histoires d’amour finissent mal, en général

Ce titre, emprunté au groupe français Rita Mitsouko, illustre plus ou moins ce que le pays est en train de vivre depuis quelques mois. La population est gagnée par un profond désenchantement face aux personnes et institutions qui ont en elle suscité un fol espoir. Avant de révéler leurs limites trop vite. Impatiente, l’opinion publique se demande ainsi déjà si ces personnes doivent rester en place. L’égérie déchue. Ameenah Gurib-Fakim

[Vidéo] Poursuivi pour corruption, Raj Dayal plaide non coupable

Il est poursuivi sous une charge de « bribing by public official ». Le procès de Raj Dayal s’est ouvert, ce 20 mars, en Cour intermédiaire devant la magistrate Renuka Dabee. L’ex-ministre de l’Environnement plaide non coupable. Son panel légal comprend Mes Gavin Glover, Yanilla Moonshiram, Didier Dodin et Ashwin Dayal. La défense a requis une copie du dossier du bureau du Directeur des poursuites publiques, représenté en Cour par Me Medhaven Armoogum.

[Vidéo] Affaire Sobrinho: Transparency Mauritius se prononcera quand il y aura des «informations vérifiées»

Interrogé sur l’affaire Álvaro Sobrinho, Rajen Bablee de Transparency Mauritius (TM) n’a pas souhaité faire de commentaire à ce stade. L’organisation, qui lutte contre la corruption et promeut la transparence, se prononcera sur cette affaire quand elle sera en présence d’« informations vérifiées ». Bablee note cependant que, « de manière globale », il existe une perception que des choses se font sans transparence. L’adoption d’une Freedom of Information Act, soutient-il, viendrait changer cette

[Vidéo] Raj Dayal sera poursuivi en Cour intermédiaire dans l’affaire «bal kouler»

Il est désormais fixé sur son sort. Raj Dayal sera poursuivi sous une charge formelle de bribing by public official sous la Prevention of Corruption Act. Le bureau du Directeur des poursuites publique a logé le main case ce matin. C’est ce qui ressort de l’audience de ce 27 février. A sa sortie du tribunal, Raj Dayal affichait un air combatif. Réitérant sa promesse, faite l’année dernière, de faire des « révélations ».