Tag "corporate social responsibility"

[Vidéo] National CSR Foundation: Près de 40% des Rs 204 m approuvées payés aux ONG

231 projets de 73 organisations non gouvernementales (ONG) approuvés. Le montant des fonds sollicités : près de Rs 204 millions… La National CSR Foundation fait le bilan de ses premiers six mois d’opération. Menon Munien, qui en est le président, indique que le déboursement se fait «petit à petit» et par tranches. Ce qui explique que la fondation a remis environ Rs 82 millions à des ONG jusqu’ici. Menon Munien insiste sur les critères appliqués pour l’approbation

[Vidéo] Le groupe SWAN remet un peu plus de Rs 1,3 million à des ONG

En marge de la Journée du refus de la misère, la SWAN apporte son soutien à 19 organisations non gouvernementales par le biais de son programme de Corporate Social Responsability. Une somme de Rs 1 375 000 à été remis aux ONG pour les soutenir dans leurs actions. Louis Rivalland, Group Chief Executive de la SWAN, explique que l’éradication de la pauvreté est un travail qui s’inscrit dans la durée. Il applaudit le

[Vidéo] Audrey d’Hotman: Les changements radicaux et influencés par les lobbys nuisent aux ONG

Les changements aux Corporate Social Responsibility doivent se baser sur des données fiables et non sur des on-dit ou des lobbys. C’est le plaidoyer que fait Audrey d’Hotman de Villiers, CSR and Sustainability Manager chez Rogers. Notre invitée rappelle que les premiers à subir les contrecoups éventuels de ces changements sont les associations et les organisations non gouvernementales et, partant, leurs bénéficiaires. Et de prendre exemple sur les changements apportés

[Vidéo] Dix étudiants obtiennent la bourse Bright Minds de la Barclays

La loi, la finances ou encore les lettres… Dix jeunes pourront poursuivre les études de leur choix grâce à l’initiative Bright Minds de Barclays Mauritius. Cette bourse les accompagnera durant toute la durée de leur cursus universitaire de premier cycle (degree). Le programme Bright Minds vise à accompagner des étudiants issus de milieux défavorisés dans le cadre de leurs études tertiaires de premier cycle. Les boursiers de cette deuxième édition sont : Aneshta Priyanka

[Vidéo] Quand Alain Wong se fait traiter de «transfuge» par les bleus

La remarque a fait mouche. Et n’a pas été au goût du ministre de l’Intégration sociale. Au moment des questions supplémentaires sur la National CSR Foundation, Patrice Armance interpelle son ancien camarade de parti en l’adressant ainsi : « Le ministre transfuge peut-il… ? » Alain Wong bondit de son siège : « To pe rode ar mwa la ! » Dans le brouhaha général, c’est Showkutally Soodhun qui vient au secours du nouveau membre du MSM. Et

[Vidéo] Affaire Sobrinho: Transparency Mauritius se prononcera quand il y aura des «informations vérifiées»

Interrogé sur l’affaire Álvaro Sobrinho, Rajen Bablee de Transparency Mauritius (TM) n’a pas souhaité faire de commentaire à ce stade. L’organisation, qui lutte contre la corruption et promeut la transparence, se prononcera sur cette affaire quand elle sera en présence d’« informations vérifiées ». Bablee note cependant que, « de manière globale », il existe une perception que des choses se font sans transparence. L’adoption d’une Freedom of Information Act, soutient-il, viendrait changer cette

[Vidéo] SBI Mauritius renouvelle son soutien à SOS Children’s Village pour une troisième année

Ce sont trois maisons du village qui seront financées durant toute une année grâce à la contribution de Rs 750 000 de SBI (Mauritius). Une initiative qui gagnerait à être émulée par d’autres entreprises locales, plaide Amédée Dabeecharun, le directeur de ce centre d’accueil et de réinsertion pour enfants en difficulté situé à Bambous. C’est le concept de SOS Village, centré autour de familles, que soutient SBI (Mauritius), explique son CEO, Shyam

[Vidéo] Pravind Jugnauth compte suivre les pas de SAJ

C’est par un hommage au père que Pravind Jugnauth a démarré, ce soir, sa première allocution à la nation en tant que Premier ministre. Avant de passer aux priorités de son gouvernement. Le nouveau Premier ministre a salué le « courage », la « vision » et le « parcours exemplaire » de sir Anerood Jugnauth, marqué par un sens de la rigueur et la discipline. Et c’est dans ces « mêmes pas », affirme Pravind Jugnauth, qu’il

[Parlement] Love Bridge est un «total failure», dit l’opposition

« Si c’est parce que Lutchmeenaraidoo a décidé d’injecter de l’argent, cet argent doit être rendu. » Paul Bérenger n’a pas mâché ses mots sur la somme que l’Etat a contribué au projet Love Bridge au Parlement, ce mardi. Lors du lancement de Love Bridge en 2015, Vishnu Lutchmeenaidoo, alors ministre des Finance, avait annoncé que le gouvernement contribuera Rs 100 millions chaque année pour le projet. Assurant la suppléance du ministre

Paul Bérenger : «Bizin aret badine»

Malgré certaines mesures budgétaires « intéressantes », c’est un avenir très sombre qu’entrevoit le leader de l’opposition. Paul Bérenger invite le gouvernement à se ressaisir. Et d’arrêter de promettre au peuple, et aux jeunes en particulier, « des miracles économiques qui ne sont que du bluff dangereux ». Le pays a déjà perdu un an, a souligné le chef des mauves, à cause des « prévisions farfelues » de Vishnu Lutchmeenaraidoo, qui relevaient plutôt du « surréalisme »

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>