Breaking news
  • No posts were found

Tag "commission d’enquete sur les drogues"

Les honoraires d’Hervé Duval Jr réglés par la mère de Veeren

Soopama Ganapathee, la mère de Peroomal Veeren, lui a réglé ses honoraires à son bureau. La facture pour assurer la défense du détenu avait d’ailleurs été tirée au nom de celle-ci, le 16 septembre 2008. C’est ce qu’indique Hervé Duval Jr dans un courrier adressé à la commission d’enquête sur les drogues. La missive de l’avocat est accompagnée de documents attestant de la transaction. Il se tient disposé à la disposition de

[Audio] Hervé Duval Jr: «Veeren ne m’a jamais fait de paiement directement»

Trafiquant de drogue notoire, Peroomal Veeren a impliqué de nombreuses personnalités, hier, durant son audition devant la commission d’enquête sur les drogues. Dont l’avocat Hervé Duval Jr. Le détenu a affirmé, en réponse à Paul Lam Shang Leen, qu’il a payé directement l’homme de loi. Ce que nie catégoriquement le principal intéressé. «Veeren ne m’a jamais fait de paiement directement», soutient Hervé Duval Jr. A l’étranger en ce moment, l’homme de

[Audio] Gowressoo: Je n’ai jamais vu ni parlé à Veeren

L’ancien ministre nie avoir été en contact avec le trafiquant de drogue après les accusations de celui-ci devant la commission d’enquête sur les drogues. Pour Mahen Gowressoo, il n’a jamais été mêlé aux relations entre Peroomal Veeren and Geanchand Dewdanee. Si l’argent de la drogue a été remis au MSM, Gowressoo affirme qu’il n’a été en aucune façon un intermédiaire. N’ayant pas, dit-il, été actif durant la campagne électorale des législatives

[Vidéo] Jugnauth: Les accusations de Veeren, «un joke de très mauvais goût»

Pour le Premier ministre, c’est parce que la source d’argent des trafiquants de drogue se tarit qu’ils sont en train de réagir en lançant des accusations à son égard. Pravind Jugnauth affirme toutefois ne pas être «intimidé» par les accusations portées contre lui par Peroomal Veeren devant la commission d’enquête sur les drogues, ce 10 août. C’est à sa descente d’avion, après un voyage privé à Rodrigues, que le Premier

[Audio] Collendavelloo: Peroomal Veeren «pa’nn finans mwa»

Que pense-t-il des allégations de Peroomal Veeren qui aurait financé la campagne de Pravind Jugnauth en 2014 ? «Mo pa’nn tann sa», a affirmé Ivan Collendavelloo.  Celui-ci était interrogé, cet après-midi, à l’issue d’une remise des prix d’un concours organisé par l’Energy Efficiency Management Office. Ce qui est certain, soutient le Deputy Prime minister, c’est que le trafiquant de drogue n’a pas financé sa campagne électorale. «Dayer, mo pa ti ena okenn

[Vidéo] Craignant pour sa sécurité et celle de son mari, Naseera Vavra garde ses secrets

Celle que l’on surnomme la Reine de Plaine-Verte a demandé à la commission d’enquête sur la drogue d’assurer sa protection et celle de son mari. Condition à laquelle elle dévoilera ce qu’elle sait sur les réseaux de trafiquants de drogue, notamment celui auquel appartient son mari, Siddick Islam. Celui-ci purge actuellement une peine d’emprisonnement de 30 ans. Estimant que la commission ne pourra adéquatement assurer leur sécurité, Paul Lam Shang Leen

[Vidéo] Dev Hurnam refuse de nommer Raouf Gulbul mais exige sa démission

Il a déposé pendant près de deux heures devant la commission d’enquête sur les drogues. Mais durant toute son audition, Dev Hurnam a pris soin de ne pas nommer Raouf Gulbul, préférant l’identifier par ses fonctions de président de la Gambling Regulatory Authority et de la Law Reform Commission. Radié du barreau suite à une condamnation prononcée par un proche de Gulbul, Hurnam assure qu’il ne vient pas régler ses

[Vidéo] Affaire Hurreechurn: Bérenger doit dénoncer le cerveau du trafic de drogues, disent des ONG

S’il connaît les noms, s’il détient des informations, le leader de l’opposition et du MMM doit les livrer. C’est ce que disent en chœur Kunal Naik et Danny Philippe, du Collectif Urgence Toxida et de l’ONG LEAD respectivement. Les deux hommes, engagés auprès des toxicomanes et dans les programmes de réductions des risques, réagissent après la déclaration de Paul Bérenger, samedi dernier. Ce dernier a indiqué que, selon les informations à

[Vidéo] Drogues: Prévention et dénonciation deux axes essentiels, dit Gayan

Anil Gayan persiste et signe. Il est du devoir de chacun, ONG ou simple citoyen, de dénoncer les trafiquants de drogue, réaffirme le ministre de la Santé. Celui-ci a, ce matin, procédé à l’ouverture d’un atelier de travail de cinq jours sur l’Observatoire des drogues. Cet atelier de travail, qui se tient cette semaine à l’hôtel Labourdonnais, est à l’initiative du ministère de la Santé et de l’Office des Nations

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>