Tag "collectif arc-en-ciel"

[Vidéo] La charte Welcome pour éliminer les discriminations à l’entrée des boîtes de nuits

Après que l’accès à une boîte de nuit a été refusé à un couple d’homosexuels, le Collectif Arc-en-ciel a décidé de passer à l’offensive. L’organisation a établi une charte afin d’éliminer les discriminations de genres et d’expressions destinée aux établissements de nuit. Le collectif encourage actuellement les discothèques à s’engager à respecter cette charte. Deux l’ont déjà adoptée. Soit Insomnia, à Grand-Baie, et Shots, à Flic-en-Flac.

Une charte pour inciter les boîtes de nuit à adopter des pratiques non-discriminatoires

La charte Welcome, crée à l’initiative du Collectif Arc-en-Ciel, PILS et Genderlinks, propose aux établissements de nuit d’en finir avec les discriminations. Cette charte vise à donner le droit à tout individu d’être traité de manière égale, sans aucune discrimination. Les motifs tels que l’âge (sauf ce qui prévu par la loi), la caste, couleur, croyance religieuse, origine ethnique, handicap, situation matrimoniale, opinion, orientation sexuelle, sexe ou identité et expression de genre sont soulevés. Au niveau des boîtes de nuit,

[Vidéo] Homosexualité dépénalisée en Inde : «Que cela inspire Maurice», dit le Collectif Arc-en-ciel

C’est un jour historique pour la communauté LGBT en Inde. La Cour suprême a dépénalisé l’homosexualité. Cette nouvelle réjouit le Collectif Arc-en-ciel qui espère qu’elle inspirera Maurice, a déclaré Aschwin Ramenah, son manager. Le collectif a écrit à l’Attorney General Maneesh Gobin pour solliciter un rendez-vous au plus tôt. Ce dernier est actuellement aux Seychelles dans le cadre du 18e conseil des ministres de l’Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group.

[Vidéo] Pride du Collectif Arc-en-ciel : «Tout s’est bien passé», selon SAJ

Difficile pour les journalistes d’approcher le ministre mentor aujourd’hui. Difficile de l’interroger sur les événements de samedi dernier, soit l’annulation de la Marche des fiertés à cause de la contre-manifestation à la Place d’armes. Mais à en croire sir Anerood Jugnauth, «tout s’est bien passé finalement». Il en est même «très heureux». Le ministre mentor et de la Défense était au port, à la mi-journée, où mouille un navire dédié

[Vidéo] A la haine, le Collectif Arc-en-ciel oppose le droit d’aimer

La Marche des fiertés a, certes, été annulée ce samedi 2 juin. Mais l’ambiance et les couleurs étaient bien au rendez-vous au Caudan où les membres de la communauté LGBT et leurs sympathisants s’étaient rassemblés. L’annulation, précise Pauline Verner du Collectif Arc-en-Ciel, est une décision des organisateurs pour des raisons de sécurité. Car des manifestants anti-LGBT s’étaient massés à la Place d’armes. Des messages d’amour et prônant le vivre-ensemble se faisaient

[Vidéo] Des opposants à la Marche des fiertés envahissent la Place d’armes

La Marche des fiertés de la communauté LGBT n’a finalement pas eu lieu. Les organisateurs ont préféré privilégier les activités qui se tenaient au Caudan au vu de la foule d’opposants hostiles qui s’était amassée à la Place d’armes. Malgré la forte présence de policiers en uniforme, en civil, de la Special Support Unit et de la Special Mobile Force. A l’heure où nous publions cet article, quelques poignées de

Le Commissaire de police autorise la Marche des fiertés ce samedi

Revirement de situation. Après avoir été annulée pour des raisons de «sécurité nationale», la Marche des fiertés aura finalement bel et bien lieu ce samedi 2 juin. Le Commissaire de police Mario Nobin a donné son autorisation, après discussions avec le Premier ministre. Le Collectif Arc-en-ciel et ses membres ont reçu des menaces de mort après la conférence de presse tenue hier. Pauline Verner s’était rendue aux Casernes centrales dans le

[Vidéo] Maneesh Gobin déplore les menaces contre le Collectif Arc-en-ciel

Les menaces de mort contre le Collectif Arc-en-ciel sont «déplorables», soutient Maneesh Gobin. La Marche des fiertés est l’expression «pacifique» d’une opinion par la communauté LGBT, souligne le ministre de la Justice. On peut ne pas être d’accord avec cette opinion, poursuit-il, cela ne justifie en aucun cas ce type de menaces, soutient l’Attorney General. Pauline Verner, du Collectif Arc-en-ciel, annonce pour sa part qu’à la place de la marche

Marche des fiertés : Les menaces de mort circulent

Les menaces de mort contre la communauté LGBT atterrissent aussi dans les boîtes mail de rédaction. ION News a reçu, deux fois dans le courant de l’après-midi, un email de deux lignes. Qui menace à la fois Pauline Verner – dont le nom n’est pas mentionné – et les membres de la communauté LGBT si ces derniers «polluent nos rues demain». Pauline Verner confirme avoir reçu le même message. L’inspecteur du

[Vidéo] Le Collectif Arc-en-ciel «ne reculera jamais» devant des menaces de mort

Pauline Verner du Collectif Arc-en-ciel a reçu 126 menaces de mort entre hier et aujourd’hui. Elle s’est d’ailleurs rendue aux Casernes centrales pour porter plainte. Verner affirme que le collectif «ne reculera jamais» devant des menaces de mort. Toutefois, suivant une réunion entre la police et les organisateurs de la Marche des fiertés ce matin, le défilé prévu à la Place d’armes à 14h ce samedi 1er juin a été annulé.

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>