Breaking news
  • No posts were found

Tag "central criminal investigation department"

[Vidéo] Son compte Facebook piraté, Tania Diolle porte plainte au CCID

Facebook fait partie de ses outils de communication pour sa campagne électorale. Mais le compte de Tania Diolle a été piraté. La candidate du parti de la rose à Belle-Rose/Quatre-Bornes s’est rendue aux Casernes centrales, ce matin, pour porter plainte. Car malgré toutes ses précautions, le hackeur continue d’accéder à son compte et à y interférer. «Il est évident que des adversaires politiques ont peur d’elle» estime Alan Ganoo, président

[Vidéo] Propos racistes: Trois plaintes au CCID contre Soodhun

Désiré Johnson, Johny Lamecque, Priscila Ecroignard… Ces trois citoyens ont porté plainte aujourd’hui au Central Criminal Investigation Department contre Showkutally Soodhun suivant ses propos racistes débités en juillet mais mis au jour cette semaine. Les trois se disent outrés par de tels dires, prononcés alors que des habitants de Bassin étaient venus discuter de la construction de logements sociaux dans leur région. Désiré Johnson, travailleur social, assure que sa plainte

[Audio] Propos outranciers de Kodabaccus: Hanoomanjee se rend au CCID

Ses propos déplacés contre Maya Hanoomanjee risquent de lui valoir plus que des sanctions politiques. Mahmad Kodabaccus fait l’objet d’une plainte au Central Criminal Investigation Department. La Speaker s’y est rendue, cet après-midi, pour faire une déposition contre l’ancien secrétaire général du PMSD. Celui-ci a, lors d’un rassemblement nocturne ce mardi à Quatre-Bornes, eu des propos outranciers contre Hanoomanjee. Kodabaccus s’est ensuite excusé sur Facebook.Et a pris ses distances de

[Vidéo] Lalang Gate: Tarolah «devra être traité comme un plaignant», estime son avocat

La suite de l’enquête sur «Lalang Gate» pourrait révéler «beaucoup de surprises», à en croire Dick Ng Sui Wa. Pour qui Kalyan Tarolah, qu’il représente, «devra être traité comme un plaignant»… «à un certain stade». Le Parliamentary Private Secretary est reparti du Central Criminal Investigation Department en homme libre, ce lundi 16 octobre. Ayant terminé son audition aux Casernes centrales vers 15h50. Il y a été entendu par les enquêteurs et

[Vidéo] Cocktail molotov à la Cour suprême: un suspect interrogé

Un cocktail Molotov lancé très tôt ce matin. Une alerte à la bombe avant le début des travaux du jour… La Cour suprême était en émoi et en alerte ce matin. Divers effectifs de la police, dont des experts en explosifs de la Special Mobile Force. ont été déployés ce lundi 16 octobre. Ils ont passé les lieux au peigne fin. Jugeant qu’il n’y avait rien de suspect. Les activités ont alors

Lalang Gate: Kalyan Tarolah aux Casernes centrales

Le second protagoniste du «Lalang Gate» est aux Casernes centrales. Kalyan Tarola est arrivé au quartier général du Central Criminal Investigation Department vers 10h10 ce matin. Son avocat Dick Ng Sui Wa l’y attendait. Son audition par les enquêteurs intervient deux semaines après la déposition de Latchmee Devi Adheen. La jeune femme allègue avoir échangé des messages osés avec le Parliamentary Private Secretary dans l’espoir d’obtenir un travail dans le

[Vidéo] «Comme un bon citoyen», Soodhun a répondu aux questions de la police

C’est à l’IT Unit de la police que le vice Premier ministre s’est rendu vers 15h15. Il en est ressorti satisfait vers 16h30 en compagnie de son avocat, Raouf Gulbul. Peu loquace, Showkutally Soodhun a expliqué que son audition par les enquêteurs de la police s’est bien passée et qu’il n’est pas nécessaire qu’il se rende à nouveau aux Casernes centrales. Showkutally Soodhun était interrogé après ses propos menaçants à

[Vidéo] Yousuf Mohamed: «Il y a eu complot pour qu’Abdool Rahim démente son affidavit»

L’avocat d’Ashley Hurhangee ne mâche pas ses mots. «Ce complot a été inventé de toutes pièces par ce M. Rahim», affirme Me Yousuf Mohamed. Le Senior Counsel était de retour aux Casernes centrales avec son client, aujourd’hui. Ashley Hurhangee a représenté Hussein Abdool Rahim, après que celui-ci a approché La Sentinelle pour déballer ce qui allait devenir l’affaire Bet365. L’avocat s’est par la suite retiré, arguant que son client lui avait

[Vidéo] L’affidavit d’Abdool Rahim fidèle à ses dires à Shakeel Mohamed avant de le jurer

«Risible». Pour Shakeel Mohamed, les allégations de complot contre les journalistes de La Sentinelle ne tiennent pas la route. Hussein Abdool Rahim, explique l’avocat, l’a approché le 8 septembre avant de prendre contact avec ces derniers. Les faits qu’il lui a relatés, poursuit Shakeel Mohamed, sont similaires à ceux contenus dans l’affidavit que le parieur a juré, quelques jours plus tard, avec l’aide de ces journalistes. Shakeel Mohamed s’est rendu volontairement

[Vidéo] Libre, Nad Sivaramen est rentré chez lui après son interrogatoire

Le directeur des publications de La Sentinelle était-il en état d’arrestation ? Si c’est ce qu’a affirmé la police depuis lundi, aujourd’hui le flou demeure. Nad Sivaramen ayant été «unarrested», selon ce que les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department ont déclaré au principal intéressé et à son homme de loi. Sivaramen a, en tout cas, pu rentrer chez lui à la mi-journée. Ce troisième jour d’interrogatoire, estime Me Hervé Duval, visait

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>