Breaking news
  • No posts were found

Tag "casernes centrales"

Lalang Gate: Kalyan Tarolah aux Casernes centrales

Le second protagoniste du «Lalang Gate» est aux Casernes centrales. Kalyan Tarola est arrivé au quartier général du Central Criminal Investigation Department vers 10h10 ce matin. Son avocat Dick Ng Sui Wa l’y attendait. Son audition par les enquêteurs intervient deux semaines après la déposition de Latchmee Devi Adheen. La jeune femme allègue avoir échangé des messages osés avec le Parliamentary Private Secretary dans l’espoir d’obtenir un travail dans le

[Vidéo] Latchmee Devi Adheen à l’IT Unit de la police pour l’examen de son portable

Elle était de retour aux Casernes centrales aujourd’hui. Latchmee Devi Adheen a soumis aux enquêteurs son téléphone portable pour analyse. Ainsi que les messages, photos et vidéos échangés avec Kalyan Tarolah. La jeune femme maintient avoir eu des échanges osées avec le Parliamentary Private Secretary car ce dernier lui a promis un poste dans les collectivités locales ou dans une entreprise d’Etat. Elle s’est rendue aux Casernes centrales une première

[Vidéo] Bhadain: Il y a machination politique derrière la volte-face d’Abdool Rahim

Il est arrivé à 10h15 et n’est ressorti des locaux du Central Criminal Investigation Department qu’environ huit heures plus tard. Satisfait, Roshi Bhadain dit avoir éclairé les officiers du CCID sur l’affaire Bet365. Ce qui leur permettra, affirme-t-il, de mieux mener leur enquête. Le leader du Reform Party affirme que les récents événements l’ont contraint à se tenir loin de la campagne électorale à Belle-Rose/Quatre-Bornes. Pour Bhadain, la volte-face d’Hussein

[Vidéo] Yousuf Mohamed: «La personne qui va subir, c’est Abdool Rahim… pas mon client»

Yousuf Mohamed n’en démord pas. Il reviendra à Hussein Abdool Rahim de subir les contrecoups de sa volte-face dans l’affaire Bet365. Ce dernier s’étant rétracté quant au contenu de son affidavit, il est passible de poursuites pour plusieurs délits, fait comprendre le Senior Counsel. Quand ce sera le cas, Ashley Hurhangee «sera témoin», dit-il. Yousuf Mohamed est l’avocat d’Ashley Hurhangee. Ce dernier, qui a représenté Abdool Rahim au moment où

[Vidéo] Yousuf Mohamed: «Il y a eu complot pour qu’Abdool Rahim démente son affidavit»

L’avocat d’Ashley Hurhangee ne mâche pas ses mots. «Ce complot a été inventé de toutes pièces par ce M. Rahim», affirme Me Yousuf Mohamed. Le Senior Counsel était de retour aux Casernes centrales avec son client, aujourd’hui. Ashley Hurhangee a représenté Hussein Abdool Rahim, après que celui-ci a approché La Sentinelle pour déballer ce qui allait devenir l’affaire Bet365. L’avocat s’est par la suite retiré, arguant que son client lui avait

[Vidéo] L’affidavit d’Abdool Rahim fidèle à ses dires à Shakeel Mohamed avant de le jurer

«Risible». Pour Shakeel Mohamed, les allégations de complot contre les journalistes de La Sentinelle ne tiennent pas la route. Hussein Abdool Rahim, explique l’avocat, l’a approché le 8 septembre avant de prendre contact avec ces derniers. Les faits qu’il lui a relatés, poursuit Shakeel Mohamed, sont similaires à ceux contenus dans l’affidavit que le parieur a juré, quelques jours plus tard, avec l’aide de ces journalistes. Shakeel Mohamed s’est rendu volontairement

[Vidéo] Libre, Nad Sivaramen est rentré chez lui après son interrogatoire

Le directeur des publications de La Sentinelle était-il en état d’arrestation ? Si c’est ce qu’a affirmé la police depuis lundi, aujourd’hui le flou demeure. Nad Sivaramen ayant été «unarrested», selon ce que les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department ont déclaré au principal intéressé et à son homme de loi. Sivaramen a, en tout cas, pu rentrer chez lui à la mi-journée. Ce troisième jour d’interrogatoire, estime Me Hervé Duval, visait

[Vidéo] Alain Ramanisum rassure ses fans: «Je suis vivant»

Non, Alain Ramanisum n’est pas mort. Contrairement à ce que voulait faire croire un post sur Facebook semblant mener à un article d’un média en ligne. Le chanteur a porté plainte au Central Criminal Investigation Department, ce mardi 26 septembre. Le site en question, qui publie de fausses nouvelles, avait en mars 2016 annoncé le décès de l’ex-président de la République Kailash Purryag.

[Vidéo] Affaire bet365: Sylvio Sundanum remet son portable aux enquêteurs du CCID

Il soupçonne quelqu’un d’utiliser le téléphone portable de Hussein Abdool Rahim. Car, selon Sylvio Sundanum, il a reçu un message d’un numéro du parieur ce matin alors que ce dernier n’est, semble-t-il, pas en possession de l’appareil. Sylvio Sundanum a, donc, préféré venir remettre son portable aux enquêteurs du Central Criminal Investigation Department ce matin.

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>