Breaking news
  • No posts were found

Tag "casernes centrales"

[Vidéo] Propos racistes: Trois plaintes au CCID contre Soodhun

Désiré Johnson, Johny Lamecque, Priscila Ecroignard… Ces trois citoyens ont porté plainte aujourd’hui au Central Criminal Investigation Department contre Showkutally Soodhun suivant ses propos racistes débités en juillet mais mis au jour cette semaine. Les trois se disent outrés par de tels dires, prononcés alors que des habitants de Bassin étaient venus discuter de la construction de logements sociaux dans leur région. Désiré Johnson, travailleur social, assure que sa plainte

[Vidéo] Polémique sur ses valises: Showkutally Soodhun se dit «attaqué dans sa foi»

La polémique sur les bagages de Showkutally Soodhun à son retour d’Arabie saoudite en août 2016 revient sur le tapis. Mais le vice-Premier ministre n’en démord pas. «Il n’y a rien de malpropre à ramener de l’Arabie saoudite», a-t-il déclaré ce samedi 4 novembre, à sa sortie de l’IT Unit de la police. En esquivant toutefois les questions sur le contenu de ses valises. Le ministre du Logement et des Terres a

[Audio] Propos outranciers de Kodabaccus: Hanoomanjee se rend au CCID

Ses propos déplacés contre Maya Hanoomanjee risquent de lui valoir plus que des sanctions politiques. Mahmad Kodabaccus fait l’objet d’une plainte au Central Criminal Investigation Department. La Speaker s’y est rendue, cet après-midi, pour faire une déposition contre l’ancien secrétaire général du PMSD. Celui-ci a, lors d’un rassemblement nocturne ce mardi à Quatre-Bornes, eu des propos outranciers contre Hanoomanjee. Kodabaccus s’est ensuite excusé sur Facebook.Et a pris ses distances de

[Vidéo] Kalyan Tarolah auditionné par le CCID, des mandants le soutiennent

Cela a surpris plus d’un. Un petit comité de soutien à Kalyan Tarolah s’est ramené aux abords des Casernes centrales. «Pa kile Kalyan, nou avek twa», était-il écrit sur une pancarte. «Tarolah député proximité», disait l’autre. Le Parliamentary Private Secretary, qui était auditionné ce matin par le Central Criminal Investigation Department, est même sorti les saluer. L’élu de Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est est en ce moment à l’IT Unit de la police.

Lalang Gate: Kalyan Tarolah aux Casernes centrales

Le second protagoniste du «Lalang Gate» est aux Casernes centrales. Kalyan Tarola est arrivé au quartier général du Central Criminal Investigation Department vers 10h10 ce matin. Son avocat Dick Ng Sui Wa l’y attendait. Son audition par les enquêteurs intervient deux semaines après la déposition de Latchmee Devi Adheen. La jeune femme allègue avoir échangé des messages osés avec le Parliamentary Private Secretary dans l’espoir d’obtenir un travail dans le

[Vidéo] Latchmee Devi Adheen à l’IT Unit de la police pour l’examen de son portable

Elle était de retour aux Casernes centrales aujourd’hui. Latchmee Devi Adheen a soumis aux enquêteurs son téléphone portable pour analyse. Ainsi que les messages, photos et vidéos échangés avec Kalyan Tarolah. La jeune femme maintient avoir eu des échanges osées avec le Parliamentary Private Secretary car ce dernier lui a promis un poste dans les collectivités locales ou dans une entreprise d’Etat. Elle s’est rendue aux Casernes centrales une première

[Vidéo] Bhadain: Il y a machination politique derrière la volte-face d’Abdool Rahim

Il est arrivé à 10h15 et n’est ressorti des locaux du Central Criminal Investigation Department qu’environ huit heures plus tard. Satisfait, Roshi Bhadain dit avoir éclairé les officiers du CCID sur l’affaire Bet365. Ce qui leur permettra, affirme-t-il, de mieux mener leur enquête. Le leader du Reform Party affirme que les récents événements l’ont contraint à se tenir loin de la campagne électorale à Belle-Rose/Quatre-Bornes. Pour Bhadain, la volte-face d’Hussein

[Vidéo] Yousuf Mohamed: «La personne qui va subir, c’est Abdool Rahim… pas mon client»

Yousuf Mohamed n’en démord pas. Il reviendra à Hussein Abdool Rahim de subir les contrecoups de sa volte-face dans l’affaire Bet365. Ce dernier s’étant rétracté quant au contenu de son affidavit, il est passible de poursuites pour plusieurs délits, fait comprendre le Senior Counsel. Quand ce sera le cas, Ashley Hurhangee «sera témoin», dit-il. Yousuf Mohamed est l’avocat d’Ashley Hurhangee. Ce dernier, qui a représenté Abdool Rahim au moment où

[Vidéo] Yousuf Mohamed: «Il y a eu complot pour qu’Abdool Rahim démente son affidavit»

L’avocat d’Ashley Hurhangee ne mâche pas ses mots. «Ce complot a été inventé de toutes pièces par ce M. Rahim», affirme Me Yousuf Mohamed. Le Senior Counsel était de retour aux Casernes centrales avec son client, aujourd’hui. Ashley Hurhangee a représenté Hussein Abdool Rahim, après que celui-ci a approché La Sentinelle pour déballer ce qui allait devenir l’affaire Bet365. L’avocat s’est par la suite retiré, arguant que son client lui avait

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>