Breaking news
  • No posts were found

Tag "casernes centrales"

[Vidéo] Yousuf Mohamed: «Il y a eu complot pour qu’Abdool Rahim démente son affidavit»

L’avocat d’Ashley Hurhangee ne mâche pas ses mots. «Ce complot a été inventé de toutes pièces par ce M. Rahim», affirme Me Yousuf Mohamed. Le Senior Counsel était de retour aux Casernes centrales avec son client, aujourd’hui. Ashley Hurhangee a représenté Hussein Abdool Rahim, après que celui-ci a approché La Sentinelle pour déballer ce qui allait devenir l’affaire Bet365. L’avocat s’est par la suite retiré, arguant que son client lui avait

[Vidéo] L’affidavit d’Abdool Rahim fidèle à ses dires à Shakeel Mohamed avant de le jurer

«Risible». Pour Shakeel Mohamed, les allégations de complot contre les journalistes de La Sentinelle ne tiennent pas la route. Hussein Abdool Rahim, explique l’avocat, l’a approché le 8 septembre avant de prendre contact avec ces derniers. Les faits qu’il lui a relatés, poursuit Shakeel Mohamed, sont similaires à ceux contenus dans l’affidavit que le parieur a juré, quelques jours plus tard, avec l’aide de ces journalistes. Shakeel Mohamed s’est rendu volontairement

[Vidéo] Libre, Nad Sivaramen est rentré chez lui après son interrogatoire

Le directeur des publications de La Sentinelle était-il en état d’arrestation ? Si c’est ce qu’a affirmé la police depuis lundi, aujourd’hui le flou demeure. Nad Sivaramen ayant été «unarrested», selon ce que les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department ont déclaré au principal intéressé et à son homme de loi. Sivaramen a, en tout cas, pu rentrer chez lui à la mi-journée. Ce troisième jour d’interrogatoire, estime Me Hervé Duval, visait

[Vidéo] Alain Ramanisum rassure ses fans: «Je suis vivant»

Non, Alain Ramanisum n’est pas mort. Contrairement à ce que voulait faire croire un post sur Facebook semblant mener à un article d’un média en ligne. Le chanteur a porté plainte au Central Criminal Investigation Department, ce mardi 26 septembre. Le site en question, qui publie de fausses nouvelles, avait en mars 2016 annoncé le décès de l’ex-président de la République Kailash Purryag.

[Vidéo] Affaire bet365: Sylvio Sundanum remet son portable aux enquêteurs du CCID

Il soupçonne quelqu’un d’utiliser le téléphone portable de Hussein Abdool Rahim. Car, selon Sylvio Sundanum, il a reçu un message d’un numéro du parieur ce matin alors que ce dernier n’est, semble-t-il, pas en possession de l’appareil. Sylvio Sundanum a, donc, préféré venir remettre son portable aux enquêteurs du Central Criminal Investigation Department ce matin.

[Vidéo] «Aucune décision» avant la fin de l’audition d’Abdool Rahim, dit Coothen

L’interrogatoire de Hussein Abdool Rahim n’est pas terminé. Et ce n’est que lorsque cette partie sera terminée que des décisions pourront être prises, indique l’inspecteur Shiva Coothen. Le responsable des relations presse précise que Ravi Yerrigadoo, dont l’audition a duré environ deux heures, a été entendu à titre de témoin. Tout comme Sylvio Sundanum et l’avocat Dick Kwan Tat. Hussein Abdool Rahim sera de retour aux Casernes centrales dans la

[Vidéo] Le Défi Media Group porte plainte suivant des «allégations malveillantes» dans l’express

Le quotidien l’express a publié des «faussetés» sur Radio Plus dans son édition d’aujourd’hui, indique Ashok Radhakissoon. L’avocat, qui représente le Défi Media Group, s’est rendu aux Casernes centrales ce vendredi 22 septembre en compagnie de deux représentants de ce groupe de presse. Rashid Cassam, Administrative Manager de la radio de la rue Labourdonnais, et Fouad Jaddoo, Group Coordination Manager du groupe, ont porté plainte. Avare de détails, l’homme de loi soutient

[Vidéo] Duval: «Soodhun a donné trois versions contradictoires des incidents au Parlement»

Les versions de Showkutally Soodhun, affirme Duval, sur les «incidents» au Parlement concernant les propos de ce dernier sur l’Arabie saoudite sont «fausses». Que ce soit à Flacq, où a démarré la polémique sur les menaces de mort du Vice Prime minister contre Duval ; à Phoenix, quelque temps tard, ou à la police, soutient Xavier Duval. C’est ce qu’il a appris des enquêteurs du Central Criminal Investigation Department ce lundi 4

[Vidéo] La police brûle Rs 69,4 millions de cannabis et autres drogues

Plus de 22 000 plants de cannabis, de l’héroïne, du haschich et des drogues synthétiques… Un peu plus de Rs 69,4 millions de drogues sont parties en fumée, ce 24 août, aux Casernes centrales. Les éléments détruits faisaient partie des preuves dans des enquêtes pour lesquelles aucun suspect n’a pu être identifié ou l’accusé est décédé. Cet exercice de destruction intervient chaque trois ou quatre mois.

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>