Breaking news
  • No posts were found

Tag "carte d’identite biometrique"

[Vidéo] Carte biométrique: Sawmynaden estime que les nouveaux lecteurs feront disparaître les fraudes

Le rapport de la police sur les fausses cartes d’identité biométriques n’a pas encore été soumis. Toutefois, pour Yogida Sawmynaden, la concordance de l’amendement à la Data Protection Act ainsi que l’utilisation de nouveaux lecteurs de carte feront «disparaître» la possibilité de fraude. Le ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation répondait aux questions des journalistes à l’issue du lancement de la Research and Innovation Scheme mis

[Vidéo] Carte biométrique: Rajah Madhewoo ne veut pas s’acquitter des frais de justice

Il ne paiera pas. Débouté suivant son appel devant le Privy Council pour contester la carte d’identité biométrique, le Dr Rajah Madhewoo ne veut pas régler les quelque Rs 2 millions de frais de justice que lui réclame le bureau de l’Attorney General. Cette réclamation s’apparente à de l’intimidation, s’offusque le Dr Madhewoo. Qui réitère, par ailleurs, qu’il compte saisir la Commission des droits de l’homme sur la carte d’identité biométrique.

[Vidéo] Carte biométrique: Maurice doit tenir compte du jugement de la Cour suprême indienne, dit Bérenger

C’est un jugement qui fait date. Et dont le gouvernement mauricien devra tenir compte, estime Paul Bérenger. La Cour suprême de l’Inde au grand complet a statué, hier, que «la vie privée est un droit fondamental» qui fait partie du droit inhérent à la vie à la liberté. Ce jugement (lire ici) pourrait avoir des répercussions sur Aadhaar, le système d’identification biométrique du gouvernement indien, mais aussi sur les libertés civiles.

[Vidéo] Le Finance Bill voté, les amendements polémiques passent aussi

Les protestations de l’opposition et de citoyens n’y auront rien changé. Le Finance Bill a été voté hier. Les changements polémiques à certains textes de loi. Ceux apportés à la Gambling Regulatory Authority (GRA) Act ont été vivement critiqués, la veille, par le Mauritius Turf Club. Des remarques reprises notamment par le leader de l’opposition Xavier Duval mais aussi Shakeel Mohamed (PTr) ou encore Reza Uteem (MMM). Duval a ainsi

[Vidéo] La carte laminée est toujours valide, clament les opposants à la carte biométrique

Ils disent avoir mis la carte d’identité laminée à l’épreuve. En envoyant quelqu’un à Rodrigues. Parti courant avril, cette personne est rentrée le 1er mai sans encombre avec ce document comme preuve d’identité, affirme Ivor Tan Yan. L’Etat civil a accepté une carte laminée comme pièce d’identité pour émettre un acte de naissance, renchérit Jeff Lingaya. Ce sont là autant de preuves qui tendent à montrer que la carte d’identité est

[Vidéo] La validité de la carte d’identité laminée étendue au 30 avril

L’Etat mauricien fait finalement marche arrière. La date de validité de la carte d’identité laminée est repoussée d’un mois. Mais c’est la dernière fois qu’il y a report, dit Yogida Sawmynaden. Il précise que depuis le 15 mars, 5 367 personnes sont passées de l’ancienne carte à la biométrique. [lire le communiqué ici] Les centres de conversion traitent en ce moment une moyenne de 600 applications au quotidien, indique le ministre des Technologies.

[Vidéo] Sawmynaden: «La loi ne prévoit aucune sanction contre ceux n’ayant pas la carte biométrique»

Pas d’amende ni de prison mais des tracasseries administratives. C’est ce qui attend, dit Yogida Sawmynaden, les Mauriciens qui n’auront toujours pas converti leur carte d’identité laminée d’ici la fin du mois. L’amende de Rs 100 000 et la peine de prison ne dépassant pas cinq ans sanctionnent ceux qui commettent des délits liés à la carte d’identité, précise le ministre des Technologies. Sawmynaden s’est voulu rassurant lors de son point de

[Vidéo] Carte d’identité biométrique: L’Etat tente de forcer la main aux citoyens, selon Jeff Lingaya

La Plateforme No to Biometric Data on ID Card maintient sa position. Il n’est pas question pour donner ses empreintes digitales dans le cadre des procédures pour l’obtention des cartes d’identité biométrique. Le citoyen n’a pas vraiment le choix, relève Jeff Lingaya, puisque diverses institutions réclameront la carte biométrique comme pièce d’identité et que des sanctions sont prévues par la loi. La plateforme prévoit de manifester devant le Mauritius National

[Vidéo] Débouté par le Privy Council, Madhewoo n’écarte pas d’autres recours juridiques

C’est un énième revers mais pas la fin du combat. Le Privy Council a aujourd’hui rejeté l’appel du Dr Rajah Madhewoo, qui conteste la carte d’identité biométrique. Ce dernier ne compte toutefois pas baissé les bras, a-t-il fait comprendre. Le travailleur social a, entouré de son équipe légale, animé une conférence de presse dans le sillage de la décision des Law Lords. Rajah Madhewoo et son camarade Eddy Sadien soutiennent,

[Document] Carte biométrique : Le Privy Council rejette l’appel de Rajah Madhewoo

Les Law Lords se sont prononcés. Ils rejettent l’appel du Dr Rajah Madhewoo, qui avait saisi le Privy Council pour contester la carte d’identité biométrique. Cela après le revers essuyé en Cour suprême mauricienne, l’année dernière. Rajah Madhewoo estimait notamment que l’obligation faite au citoyen de produire sa carte d’identité (par un policier) était une entrave à la liberté de l’individu et à la liberté de circulation. Les Law Lords

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>