Tag "bureau du dpp"

[Vidéo] Le bureau du DPP lance la 3e édition de la Mauritius Criminal Law Review

Le droit à la vie privée, la piraterie, le droit des victimes, la divulgation au niveau de l’enquête, la torture… La Mauritius Criminal Law Review aborde, entre autres, ces questions dans sa troisième édition. Celle-ci a été lancée, ce jeudi 15 mars, à Port-Louis. En marge des 50 ans de l’indépendance de Maurice, l’ouvrage comprend un nombre plus important d’articles ayant trait à la Constitution. Il est préfacé par sir Hamid Moollan.

[Audio] Incident à Flic-en-Flac: Ajay Gunness ne sera pas poursuivi

«This Office has advised no further action against Mr Gunness.» Le secrétaire général du MMM ne fera pas l’objet de poursuite. Le bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP) souligne les «divergences significatives» entre la déposition faite à l’encontre d’Ajay Gunness et les images des caméras de surveillance se rapportant à l’incident. Le bureau du DPP indique que les preuves sont «insuffisantes» pour justifier une charge d’«obstructing police officer», de

[Audio] L’avocat de Brian Burns s’offusque de la lenteur de la poursuite

« Trop, c’est trop ! » s’exclame Gavin Glover. La nouvelle requête du bureau du Directeur des poursuites publiques pour un délai supplémentaire pour étudier le dossier de Brian Burns n’est pas au goût de l’avocat. L’affaire a été appelée en Cour de Rose-Hill, ce matin. La poursuite devait faire connaître son stand sur ce dossier qui lui a été remis le 15 février. Mais a demandé un mois et demi additionnel. Me Glover fait

[Vidéo] Raj Dayal fixé sur les charges formelles contre lui le 27 février

Le bureau du Directeur des poursuites publiques a besoin de plus de temps avant de pouvoir se prononcer sur l’affaire Dayal. C’est ce qui ressort de l’audience d’aujourd’hui. L’ex-ministre de l’Environnement a comparu en Cour de district de Port-Louis, ce lundi 6 février. Il devait être fixé sur les accusations formelles à être retenues contre lui. Mais comme lors de la précédente audience, début janvier, la poursuite a demandé un renvoi. Le

Le procès de Ramgoolam contre l’Etat renvoyé à la semaine prochaine

L’ex-Premier ministre conteste la légalité de la perquisition effectuée, en février 2015, à son domicile. La descente policière à Port-Louis puis Riverwalk avait débouché sur la saisie de ses biens, dont Rs 220 millions contenues dans des coffres-forts et des valises, et son arrestation. Navin Ramgoolam (photo) poursuit donc l’Etat. L’affaire a été appelée en Cour suprême, ce 10 janvier. En novembre dernier, le bureau du Directeur des poursuites publiques avait présenté une motion pour

[Parlement] L’Asset Recovery Bill voté sans amendement

L’Asset Recovery Unit (ARU), jusqu’à présent sous la tutelle du bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP), sera transférée à la Financial Intelligence Unit (FIU). C’est ce que prévoit l’Asset Recovery (Amendment) Bill, qui a été voté sans amendement à l’Assemblée nationale, ce mardi 24 novembre. Cela malgré les points soulevés par l’opposition. Et avec des interventions remarquées de Paul Bérenger, Shakeel Mohamed et Reza Uteem, le ministre Bhadain réfutant chacun

Indépendance du DPP: Satyajit Boolell demande à la Cour suprême d’intervenir

Le Directeur des poursuites publiques passe à l’offensive. Après une protestation très énergique de la décision de réintégrer son bureau à celui de l’Attorney General, c’est en Cour suprême que Satyajit Boolell porte l’affaire. Il a déposé une motion, ce matin, contestant la décision du gouvernement. Il y explique pourquoi le bureau du DPP devrait continuer à jouir pleinement de son indépendance. Et comment, selon lui, tel ne sera pas le

Une fille de 10 ans tue un homme: le DPP demande une enquête judiciaire

Le bureau de directeur des Poursuites publiques demande une enquête judiciaire sur la mort de Jacques Jocelyn Veerassamy. L’homme de 51 ans est décédé, en décembre 2013 à Forest-Side, d’un coup de couteau qui l’a atteint en plein cœur. L’enquête menée par la police avait révélé qu’une fillette, âgée de 10 ans à l’époque, aurait attaqué l’homme de dos. Dans sa déclaration à la police, elle avait expliqué les circonstances du drame

[Vidéo] Le Bar Council «satisfait» des explications de Yerrigadoo sur le bureau du DPP

Antoine Domingue ressort satisfait de la réunion du Bar Council avec l’Attorney General, ce mercredi après-midi. Selon le président du conseil de l’ordre des avocats, c’est le sentiment général qui a prévalu lorsque Ravi Yerrigadoo a expliqué pourquoi le conseil des ministres a décidé de placer le bureau du directeur des poursuites publiques sous la tutelle administrative du bureau de l’Attorney General. Puisque la demande d’une assemblée générale spéciale sur la

Satyajit Boolell rappelle la primauté du droit

« To no one will we sell, to no one deny or delay right or justice. » La justice n’est pas à vendre. Chacun a droit à la justice. Satyajit Boolell a tenu à le rappeler à l’occasion des 800 ans du Magna Carta, ou Grande Charte. Dans sa newsletter mensuelle, émise aujourd’hui, le directeur des Poursuites publiques (DPP) revient brièvement sur ce document qui marque un traité de paix entre barons guerroyants

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>