Breaking news
  • No posts were found

Tag "brutalite policiere"

[Vidéo] Affaire Gaïqui: «La police a fait preuve d’abus», reconnaît SAJ

«Il n’y a pas eu de brutalité policière commis contre David Gaïqui», a affirmé sir Anerood Jugnauth en se référant au rapport de la Police Complaints Division (PCD) de la Commission nationale des droits humains. Celle-ci note, cependant, que la fouille corporelle a été menée «de façon humiliante», a ajouté le ministre mentor. Le ministre de la Défense le reconnaît : «La police a fait preuve d’abus.» Répondant à la Private

[Parlement] Ce que vous n’avez pas vu sur vos écrans ce 3 avril

Les journalistes arrivés tôt dans la galerie de la presse témoignent d’une scène cocasse. Assis à la place du sergeant at arms, Raj Dayal est en grande conversation au téléphone. En bhojpuri, il discute d’un évènement et donne des directives. Peu à peu, les autres élus arrivent. Reza Uteem, Shakeel Mohamed, Malini Sewocksingh et Ravi Rutnah se suivent. La vice Prime minister salue les journalistes en allant à sa place. Dans

PNQ : Duval interroge Jugnauth sur la brutalité policière et la torture

S’attardant sur les cas d’Eddysen Pachee et de David Gaïqui, Xavier Duval axe sa Private Notice Question sur la brutalité policière. Le premier est décédé le lundi 26 mars à l’hôpital et aurait été victime de brutalité policière selon ses proches. Le second a subi, en janvier, un traitement dégradant aux mains de la police. Le leader de l’opposition veut aussi connaître le nombre de policiers suspendus, poursuivis et condamnés dans

[Vidéo] La tension entre la MSDTF et Jugnauth est «secondaire»

Le Premier ministre ne compte pas revenir sur sa décision. Et peu importe si son refus d’assister aux célébrations de Maha Shivratri par la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation provoque une tension. Tout cela est «secondaire», dit Pravind Jugnauth. En rappelant que pour lui, c’est le bon déroulement du pèlerinage au Ganga Talao qui est sa priorité. Interrogé par les journalistes sur le traitement accordé à David Gaiqui pendant sa

[Vidéo] Collendavelloo estime que Nobin gère l’affaire Gaiqui «comme il le faut»

Si la police n’enquête pas, on la critique. Si elle le fait, on la critique aussi. C’est l’opinion d’Ivan Collendavelloo au sujet de la controverse autour de la manière dont le suspect David Gaiqui a été traité par la police de Curepipe, le weekend dernier. Le Deputy Prime minister ne trouve rien à dire sur la manière dont Mario Nobin gère l’affaire. Il laisse ainsi le soin au Commissaire de

[Vidéo] Les avocats de David Gaiqui exigent la suspension des policiers incriminés

David Gaiqui a été reconduit en cellule policière. En Cour de Curepipe cet après-midi, la police a objecté à sa remise en liberté conditionnelle. Jaylall Bhoojawon était à l’audience, ce matin, fait remarquer Me Neelkhant Dulloo, du panel d’avocats de l’habitant de Pailles. Le policier syndicaliste est venu justifier la nécessité du «strip and search», s’étonne l’avocat, qui ne compte plus représenter le président de la Police Officers Solidarity Union à

[Vidéo] Les charges contre eux rayées, Dr Boyzini et Michel Nany poursuivent le combat

Ils étaient cinq artistes à être poursuivis pour « assault with premeditation », « assaulting police on exercise of their duty », et « larceny with violence ». Cela suite à des incidents ayant éclaté entre marchands ambulants, artistes et policiers, le 30 décembre 2015. Les charges provisoires contre Dr Boyzini, Axel Emilien, Marvin Coret, Kenny Seenien et Michel Nany ont été rayées, ce matin en Cour. Au grand soulagement de tous, confie ce dernier, de passage sur

Mort d’Iqbal Toofany: Sir Anerood Jugnauth «pas satisfait» de la remise en liberté des policiers suspects

« Je ne suis personnellement pas satisfait », a dit sir Anerood Jugnauth au Parlement aujourd’hui. Le Premier ministre (PM), lors de la Private Notice Question, faisait référence aux circonstances entourant la libération sous caution des cinq policiers accusés d’avoir « torturé » Iqbal Toofany. Ce Vacoassien est décédé, le lundi 2 mars, alors qu’il était en détention policière. Cette « insatisfaction », le Premier ministre (PM) affirme l’avoir communiqué au Commissaire de police. Tout comme il a

[Vidéo] Cehl Meeah lance un avis de recherche pour retrouver le leader de l’opposition

Le leader du Front solidarité mauricien (FSM) n’en a pas fini avec Paul Bérenger. Ce dernier, dit Cehl Meeah, « magouille avec le pouvoir » et ne remplit plus son rôle de leader de l’opposition. Cehl Meeah lance même un « avis de recherche » le concernant. Pour le leader du FSM, les discussions sur le mode « On/Off » concernant une alliance rouge-mauve ont miné Paul Bérenger et son parti. Meeah a, par ailleurs, exprimé

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>