Breaking news
  • No posts were found

Tag "bar council"

«C’est tout le barreau qui est éclaboussé», dit Me Bundhun après la fuite du jugement du Privy Council

La présidente du Conseil de l’ordre des avocats se dit préoccupée. «C’est une situation extrêmement embarrassante pour la profession. C’est tout le barreau qui est éclaboussé», pense Narghis Bundhun. Car, selon elle, après les fuites d’éléments de la décision du Judicial Committee of the Privy Council (JCPC) dans l’affaire Medpoint, «la confiance est effritée» entre la plus haute juridiction d’appel de notre système judiciaire et le barreau local. L’avocate affirme

[Vidéo] Teeluckdharry pourra contester sa suspension par le Bar Council

«C’est un très bon jugement», estime l’avocat. Qui demande dans la foulée au Bar Council «de se ressaisir». D’après Sanjeev Teeluckdharry, c’est parce que certains membres du Conseil de l’ordre des avocats ont été «influencés par un parti politique» que celui-ci a mis sur pied un comité ad hoc pour décider de sa suspension. La Cour suprême a autorisé Sanjeev Teeluckdharry, ce mardi 12 février, à contester sa suspension. Retenant l’argument

[Vidéo] Narghis Bundhun : «Il y a certaines fractures qu’il nous faudra réparer»

Élue présidente du Bar Council, Narghis Bundhun compte travailler dans la continuité des actions du précédent Conseil de l’ordre des avocats. Toutefois, la Senior Counsel explique que des «fractures» récentes demandent à être réparées. Comme le fait que les avocats, fonctionnaires de l’Etat, ne puissent pas être redevables de leurs actions devant le Bar Council. Me Bundhun estime que le Conseil de l’ordre des avocats n’est pas l’affaire d’une personne et se

[Document] Le Bar Council : L’Attorney General a le devoir d’affirmer son indépendance

Les amendements à la Mauritius Bar Association (MBA) Act, votés hier lors de l’examen du Judicial and Legal Provisions Bill, ne laissent pas le Conseil de l’ordre des avocats insensible. Ces changements ont été apportés «sans consultation préalable avec l’association», note le Bar Council. Leur nature et le timing peuvent laisser penser que le gouvernement «veut se dissocier» des efforts du Conseil de l’ordre, à travers sa «3 I’s Initiative»

Bras de fer Teeluckdharry-Bar Council : L’affaire sera prise sur le fond

La bataille continue entre Sanjeev Teeluckdharry et la Mauritius Bar Association. L’affaire a été appelée ce mardi, 23 octobre, en Cour Suprême, en chambre devant la juge Shameem Hamuth-Laulloo. Yash Balgobin, le représentant de Sanjeev Teeluckdharry, souligne qu’il a fait connaître sa position aujourd’hui. Il explique qu’il n’a pas accepté les points soulevés par le Conseil de l’ordre des avocat (les objections qu’avaient été soumises la semaines dernière). De ce

[Vidéo] La Mauritius Bar Association doit avoir plus de mordant, plaident des avocats

Il faut moderniser la Mauritius Bar Association (MBA) Act, estime Rashad Daureeawo, Senior Counsel. Notamment pour lui donner plus de pouvoir sur les questions disciplinaires, explique le président de la Middle Temple Association (MTA). Le texte de loi encadrant l’associant date de 1957. Autre proposition : la création d’un Judicial Conduct Investigating Office qui se pencherait sur le comportement de certains juges ou magistrats. Certains passent des remarques désagréables aux hommes de

[Vidéo] Hervé Duval : La precautionary measure de Teeluckdharry «une dénonciation fausse»

Le Senior Counsel ne comprend pas. Hervé Duval fait l’objet d’un Precautionary Measure, dont l’auteur est Sanjeev Teeluckdharry. Celui-ci allègue qu’un dénommé José Robertson avait sollicité ses service d’avocat en octobre dernier. Ce Mauricien, établi en Europe, lui aurait demandé le 11 octobre de lui rembourser les frais payés jusqu’ici, et indiqué que ce serait Hervé Duval qui l’aurait incité à une telle démarché. A en croire la déclaration de Teeluckdharry

[Live] L’interview avec Hervé Duval sur l’image de la profession d’avocat

L’année écoulée a été marquée par plusieurs polémiques entourant le rôle des avocats et leur comportement. A quelques mois de la fin de son mandat, le président du Bar Council répond à nos questions sur l’image de la profession et sur les initiatives du Conseil de l’ordre des avocats pour restaurer la confiance du public dans la profession. [L'interview] Quel électrochoc pour une profession d’avocat en crise ? [L'interview] Quel

Bras de fer Teeluckdharry-Bar Council : L’affaire prise sur le fond le 23 octobre

Le Mauritius Bar Council a soumis en écrit ses objections, soulevées en début de semaine, à l’application de Sanjeev Teeluckdharry en Cour suprême aujourd’hui. Yash Balgobin, l’homme de loi du député du MSM, explique qu’il a demandé un renvoi pour pouvoir prendre position sur les points soulevés par le Conseil de l’ordre des avocats. Le cas a été entendu en chambre par la juge Shameem Hamuth-Laulloo. Le Bar Council était

[Audio] Me Duval et Me Moonshiram n’ont pas violé le code d’éthique, statue le Bar Council

L’Advisory Committee a tranché en faveur de Mes Hervé Duval et Yanilla Moonshiram. En août dernier, Me Yousuf Mohamed avait porté plainte contre eux. Estimant que ses deux confrères, qui sont les conseillers légaux de l’ex-présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, se trouvent dans une situation de conflit d’intérêts car ils sont des témoins potentiels devant la Commission d’enquête présidée par le juge Asraf Caunhye. Le secrétaire du Bar Council, Me Yahia Nazroo, a déclaré que le Bar Council a reçu le rapport hier qui indique qu’il

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>