Breaking news
  • No posts were found

Tag "avocat"

[Document] Rapport Lam Shang Leen : Gulbul demande une révision judiciaire

Les conclusions de la commission Lam Shang Leen à son encontre sont «biaisées», estime Raouf Gulbul. Celle-ci a outrepassé ses pouvoirs, affirme encore l’avocat. Celui-ci a logé une demande de révision judiciaire, le 17 septembre, contre l’ex-juge Paul Lam Shang Leen et ses assesseurs Sam Lauthan et Ravin Domun. L’avocat conteste l’ensemble des conclusions du rapport de la commission d’enquête sur les drogues à son encontre. Raouf Gulbul insiste d’ailleurs qu’il

[Vidéo] «Lam Shang Leen ne comprend rien», accuse Teeluckdharry

L’avocat balance le rapport Lam Shang Leen à la poubelle. Littéralement. Pour Sanjeev Teeluckdharry, le travail effectué par l’ancien juge et ses deux assesseurs au sein de la commission d’enquête sur la drogue ne peut être pris au sérieux. C’est son confrère Ravi Rutnah qui s’est chargé de convier cela par écrit au Task Force chapeautant les enquêtes recommandées dans le rapport Lam Shang Leen. Sévère à l’égard de l’ancien

Post-Commission Lam Shang Leen : Le Bar Council va dépoussiérer son code de conduite datant de 1957

Il faut évoluer avec son temps. Face aux critiques formulées par la commission d’enquête sur les drogues présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen sur certains membres du barreau, le Conseil de l’ordre des avocats estime qu’il est grand temps de dépoussiérer ses règlements vieux de 61 ans. Dans un communiqué émis ce samedi 4 août, le président du Mauritius Bar Council, Me Hervé Duval indique qu’il «y a un processus

[Audio] Anupam Kandhai : «A aucun moment, je n’ai réglé l’amende de Jackson Kamasho»

Il est l’un des avocats sur lesquels le rapport Lam Shang Leen recommande l’ouverture d’une enquête. Anupam Kandhai se défend toutefois vigoureusement d’avoir commis quelque manquement. Comme la partie qui lui est consacrée le laisserait penser [voir plus bas]. Kandhai, actuellement à l’étranger, insiste : il n’a jamais réglé d’amende pour le compte de Jackson Kamasho, Kenyan arrêté pour trafic de drogue. Le récépissé comprend d’ailleurs le nom d’une autre personne,

Un membre du Parquet et son épouse au barreau visés par une enquête de l’ICAC

Un avocat du Parquet et sa moitié, qui exerce dans le privé, sont sous le coup d’une enquête de l’Independent Commission against Corruption (ICAC). Le mari devra être interrogé en premier. Quant à son épouse, elle a déjà été entendue par la Commission d’enquête sur les drogues quant à sa proximité avec un caïd de la drogue qui purge une lourde peine de prison. Elle avait aussi été questionnée sur

Une femme réprimandée pour s’être présentée en cour avec un minishort en jeans

«Silence please! Court! Switch off your mobile phones.» Dans la salle n° 7, en cour intermédiaire, le ton est donné par l’huissier à l’ouverture de l’audience ce vendredi matin. Le magistrat Raj Seebaluck fait son entrée. Les personnes présentes doivent se lever en signe de respect. Quelques minutes plus tard, après avoir expédié quelques affaires et balayé la salle d’un regard sévère, il fait signe à l’huissier de s’approcher. L’huissier prenant

Les honoraires d’Hervé Duval Jr réglés par la mère de Veeren

Soopama Ganapathee, la mère de Peroomal Veeren, lui a réglé ses honoraires à son bureau. La facture pour assurer la défense du détenu avait d’ailleurs été tirée au nom de celle-ci, le 16 septembre 2008. C’est ce qu’indique Hervé Duval Jr dans un courrier adressé à la commission d’enquête sur les drogues. La missive de l’avocat est accompagnée de documents attestant de la transaction. Il se tient disposé à la disposition de

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>