Breaking news
  • No posts were found

Tag "atma shanto"

[Vidéo] Shanto et 7 ex-contractuels de la CWA entament une grève de la faim

Ils l’avaient annoncé la semaine dernière. Sept ex-employés de la Central Water Authority (CWA) ont entamé une grève de la faim ce matin, aux côtés du syndicaliste Atma Shanto. Avec le soutien de plusieurs fédérations syndicales, les licenciés de la CWA réclament leur réintégration et comptent déposer une lettre au Premier ministre au plus tard le mardi 10 juillet, dans l’après-midi. Le Conseil des syndicats a également référé le cas à

[Vidéo] Shanto arrêté : Le Conseil des syndicats réclame une enquête sur l’assesseur de l’ERT

Le Conseil des syndicats (CDS) est très remonté contre l’arrestation d’Atma Shanto. Le syndicaliste ne faisait que dénoncer ce qu’il considère être un conflit d’intérêts pour un membre de l’Employment Relations Tribunal, soutient Dewan Quedou. Et c’est sur cet assesseur qu’il devrait plutôt y avoir enquête, estime le président du CDS, afin de situer son rôle au sein du tribunal et auprès de la direction d’une entreprise. Le CDS a

[Vidéo] Le bureau international du travail alerté sur l’arrestation de Shanto

Pourquoi des hommes politiques qui s’invectivent avec des propos bien plus graves ne sont-ils pas arrêtés par la police ? C’est ce que se demande Radhakrishna Sadien en qualifiant d’arbitraire l’arrestation du syndicaliste Atma Shanto et son transfert à la prison de Beau-Bassin, ce 28 juin. Le président de la State and Other Employees Federation précise qu’un courrier a été adressé au Bureau international du travail pour dénoncer le traitement infligé

[Vidéo] Shanto et 7 licenciés de la CWA en grève à partir du 9 juillet

C’est aux 125 licenciés de la CWA qu’il pensait pendant qu’il était conduit à la prison de Beau-Bassin, explique Atma Shanto. C’est avec 7 d’entre eux que le syndicaliste prévoit de démarrer une grève de la faim le lundi 9 juillet au Jardin de la Compagnie. Il l’a annoncé dans la matinée de ce 29 juin. En début d’après-midi, Shanto dit avoir eu une rencontre infructueuse au bureau du ministre

[Audio] Shanto libéré, Subron réclame une enquête sur son arrestation

Conduit à Beau-Bassin pour passer la nuit en cellule, Atma Shanto a finalement recouvré la liberté. Des camarades syndicalistes ont réglé les Rs 650 qui lui étaient réclamées comme frais de justice suivant son arrestation et entrepris les démarches pour qu’il puisse regagner son domicile. S’il se dit soulagé de cette tournure, le syndicaliste Ashok Subron s’interroge cependant sur les circonstances entourant l’arrestation de son camarade. Celle-ci était-elle bien nécessaire ? «Atma

[Vidéo] Atma Shanto arrêté pour diffamation : Des syndicalistes dénoncent la «répression»

Le syndicaliste Atma Shanto a été arrêté, ce matin. Ce qui lui est reproché : des propos diffamatoires à l’encontre d’un membre de l’Employment Relations Tribunal. De Reeaz Chuttoo à Ashok Subron en passant par Radhakrishna Sadien, des syndicalistes expriment leur soutien à leur camarade. Tous sont unanimes à dire qu’il s’agit là d’un acte de «répression». Les critiques de Shanto à l’encontre de ce membre de l’ERT, explique Reeaz Chuttoo,

[Vidéo] Atma Shanto: Jugnauth prend Collendavelloo «à contre-pied» sur la CWA

Au tour de la Fédération des travailleurs unis de donner son avis sur le Budget 2018-2019. Atma Shanto, son président, est revenu sur plusieurs mesures annoncées par le Premier ministre. Très peu satisfait, le syndicaliste s’est montré critique sur une bonne partie du Grand oral de Pravind Jugnauth : octroi du passeport mauricien aux étrangers, emploi durable ou encore digital economy. Au sujet de la Central Water Authority (CWA), Atma

[Vidéo] Les licenciés de la CWA protestent en vue de leur réintégration

Ivan Collendavelloo et son parti le Muvman liberate ren ont pris pour leur grade. Les employés dont le contrat avec la Central Water Authority n’a pas été renouvelé étaient dans les rues de Port-Louis. Ils réclament leur réintegration. Atma Shanto, président de la Fédération des travailleurs unis et leur representant syndical, espère un «dénouement» après la présentation du Budget, prévue dans deux jours. Il faut une «décision politique» et l’«intervention» du

[Audio] CWA: les 150 employés licenciés fixés sur leur sort d’ici vendredi

Rien n’est encore décidé. Leur représentant syndical réclame leur réintégration. La Central Water Authority maintient, pour sa part, que le contrat de ces 150 General Workers est arrivé à terme fin mai. La réunion d’aujourd’hui entre les deux parties, présidée par le ministre du Travail Soodesh Callichurn, a permis aux parties d’avancer leurs arguments. Une autre rencontre dans trois jours. Ces travailleurs pourraient alors être fixés sur leur sort.

[Vidéo] Licenciements à la CWA : Shanto dénonce un «drame social»

Ils ne sont pas des contractuels mais des employés permanents, soutient Atma Shanto. Le syndicaliste vient ainsi contredire le ministre Ivan Collendavelloo sur la question des 150 General Workers qui se retrouvent sur le pavé, la Central Water Authority n’ayant pas renouvelé leurs contrats. Ils étaient plus d’une cinquantaine au bâtîment Renganaden Seeneevassen à Port Louis, aujourd’hui 1er juin, dans l’espoir de trouver une solution à ce «drame social» qui les frappent.

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>