Tag "arbitrage"

[Live] Carburants bloqués en Inde: Duval interroge Gungah sur les risques de pénurie

Xavier Duval veut des détails sur les mesures prises pour empêcher toute pénurie de carburants. Ashit Gungah avait, le samedi 2 décembre, affirmé que toutes les dispositions ont été prises. Sans préciser lesquelles. Cela suivant le recours par Betamax à la justice indienne dans le litige qui l’oppose à la State Trading Corporation. Après une première audience ce lundi 4 décembre, la STC doit faire connaître sa position aujourd’hui, en Haute Cour

[Audio] Carburants bloqués à Mangalore: Il n’y aura pas de pénurie, assure Gungah

Toutes les dispositions ont été prises pour qu’il n’y ait pas de carburants. Ashit Gungah, ministre de l’Industrie et du Commerce, se veut rassurant alors que 40 000 d’essence, de diesel et de carburants pour avions sont bloqués au port de Mangalore, en Inde. Cela suivant une action de la compagnie Betamax auprès de la Haute Cour de Karnataka. S’il ne veut livrer aucun détail sur le type de dispositions mises en

[Document] Carburants bloqués en Inde: Betamax veut que la STC verse la garantie de la sentence arbitrale

«Tout ce que nous demandons à la STC, c’est de nous donner une garantie et de respecter l’esprit de l’arbitrage», affirme Veekram Bhunjun (photo), directeur de Betamax, dans un communiqué. C’est dans cet esprit que Betamax a saisi la Haute Cour de Karnataka, le 22 novembre, fait-il comprendre. Ce qui a mené à un ordre intérimaire, le 30 novembre, interdisant au Pacific Diamond, navire libérien, de quitter le port de Mangalore avec

[Vidéo] Betamax compte revenir à la charge contre la STC en mars 2018

Rendez-vous est pris pour les 13, 14 et 15 mars 2018. La State Trading Corporation devra alors, d’une part, expliquer pourquoi la décision du juge Balancy d’ordonner le paiement de près de Rs 5 milliards de pénalités à Betamax ne doit pas être exécutée. Et, d’autre part, pourquoi la décision arbitrale condamnant l’entreprise d’Etat pour rupture abusive de contrat doit être set aside. Face à la posture adoptée par la

[Vidéo] Yerrigadoo: La réputation de Maurice «nullement affectée » par le refus de la STC de payer Betamax

L’Attorney General est catégorique: Maurice préserve sa réputation de centre d’arbitrage international malgré le refus de la State Trading Corporation (STC) de payer un peu plus de Rs 4 milliards à Betamax. Cela, après la décision du gouvernement d’annuler le contrat de transport de carburant détenu par l’entreprise de Veekram Bhunjun. L’Attorney General affirme de nouveau «ne rien savoir sur l’arbitrage» et donc ne pas être en mesure de faire de commentaires

[Vidéo] Le MCCI Arbitration and Mediation Centre Court officiellement lancé

Depuis 1996, la Chambre de Commerce et d’industrie de Maurice a mis en place son Arbitration and Mediation Centre (MARC). Cette instance de résolution plus rapide de litiges commerciaux par le biais de l’arbitrage externalise désormais ces services au MARC Court. Lancé cette semaine, le tribunal d’arbitrage sera présidé par Neil Kaplan. La réputation de ce dernier dans l’arbitrage commercial n’est plus à faire. Il compte une vingtaine d’années d’expérience

[Vidéo] La STC conteste la décision du tribunal d’arbitrage: Yerrigadoo ne se mouille pas

«Je ne suis pas l’avocat de la STC.» Ravi Yerrigadoo affirme ne pas savoir si la State Trading Corporation a logé son appel contre la décision du tribunal d’arbitrage de Singapour en faveur de Betamax. L’Attorney General a renvoyé les journalistes qui l’interrogeaient sur le sujet à la State Trading Corporation. En faisant ressortir que les deux parties en litiges sont la STC et la compagnie de Veekram Bhunjun, et

[Vidéo] Affaire Betamax: Yerrigadoo se réfugie derrière l’Official Secrets Act

Non, il ne peut révéler les termes de la décision du tribunal d’arbitrage de Singapour dans l’affaire Betamax. La State Trading Corporation (STC), indique Ravi Yerrigadoo, est tenue par une clause de confidentialité détaillée dans les procédures de cette institution. L’Attorney General a aussi refusé de confirmer si l’Etat est allé contre l’avis du Solicitor General en décidant de résilier le contrat de Betamax pour le transport de carburants. «Je

[Vidéo] SAJ tacle Xavier Duval sur Betamax et l’affaire BAI

«S’il est sincère avec lui-même, [le leader de l’opposition] ne peut fuir devant ses responsabilités dans l’arnaque BAI.» Le ministre mentor n’a pas été tendre envers Xavier Duval, après qui il a pris la parole dans le cadre des débats budgétaires. Sir Anerood Jugnauth (SAJ) a très vertement critiqué son ex-Deputy Prime minister. Rappelant la réponse du leader du PMSD, en 2013, à la Private Notice Question axée sur le groupe

[Vidéo] Bérenger: La mauvaise gestion du dossier Betamax peut causer un tort considérable au pays

Pour le leader du MMM, c’est un mauvais signal que le gouvernement envoie aux investisseurs en laissant entendre qu’il ne compte pas appliquer la décision du tribunal d’arbitrage de Singapour. En refusant de payer les Rs 4,5 milliards dus à Betamax pour la rupture du contrat de transport des carburants de la State Trading Corporation, Paul Bérenger estime que les investisseurs étrangers auront désormais des doutes sur la capacité de l’Etat

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>