Breaking news
  • No posts were found

Tag "amb"

Badminton : Raj Gaya a pompé un million de dollars destiné à Maurice et l’Afrique du Sud

Bashir Mungroo est satisfait d’avoir permis d’assainir la situation au sein de l’Association mauricienne de badminton (AMB). Ce, même si ses pairs l’ont expulsé pour avoir dénoncé Raj Gaya. L’homme derrière la chute de cet ancien président de l’AMB ne comprend toujours pas comment le Central Criminal Investigation Department (CCID) et l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) n’aient toujours pas établi que ce dernier ait détourné et volé des fonds alors

Il devait fournir des oignons à l’AMB, il détourne l’argent reçu

Denis Patrick Juganaden se retrouve dans de beaux draps. Il avait décroché un contrat pour fournir des oignons à l’Agricultural Marketing Board (AMB). Il a été arrêté le jeudi 6 décembre et traduit devant le tribunal de Port-Louis sous une charge provisoire de blanchiment d’argent. L’homme de 44 ans a été relâché après s’être acquitté d’une caution de Rs 30 000 et avoir signé une  reconnaissance de dettes de Rs 500 000. Juganaden est représentant

Contrôle au port : Lam Shang Leen propose la vente de poisson frigorifié directement à l’AMB

La rade de Port-Louis demeure l’un des principaux points d’entrée de la drogue sur le territoire mauricien. Etant donné que les trafiquants ne manquent pas d’imagination et qu’ils peuvent placer de la drogue dans des poissons frigorifiés destinés au marché local, la commission Lam Shang Leen recommande que ces produits ne soient plus alloués directement à des coopératives ou autres sociétés privées. Notamment celles dirigées par les proches du pouvoir

[Vidéo] Oignons, thé, vans scolaires…: L’ACIM s’insurge contre la hausse des prix

Début 2018 a été marquée par une série de hausse de prix. Thé, oignons, tarifs des vans scolaires, boissons gazeuses et, suivant le passage de Berguitta, légumes. Pour ce qui est de la production agricole, l’Association des consommateurs de l’île Maurice estime qu’un comité réunissant les secteurs privé et public ainsi que les associations de consommateurs devrait être mis sur pied. Cela afin de veiller à ce que les prix

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>