Breaking news
  • No posts were found

Tag "alliance msm mmm"

[Vidéo] La personnalité de Boolell a su séduire le no 18, affirme Bérenger

«Il y a eu un très fort effet Arvin Boolell.» Pour le leader du MMM, la personnalité du cadre travailliste a joué en sa faveur dans le cadre de la partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes. Malgré les «mesanste» que le leader des rouges Navin Ramgoolam a pu faire à Boolell durant la campagne. Ce n’est d’ailleurs pas tellement Ramgoolam que les habitants de la circonscription no 18 a plébiscité, mais bien Boolell, soutient Paul

[Vidéo] Bérenger accuse le gouvernement d’encourager «enn nasion zougader»

Pour le leader du MMM, contrairement à sa promesse, le gouvernement a considérablement relâché la pression sur le secteur des jeux. Ainsi, Paul Bérenger estime à plus de Rs 400 millions le manque à gagner que les paris illégaux causent au fisc. Notamment à cause de l’attitude conciliante du gouvernement envers des «bookmakers véreux». Répondant à Navin Ramgoolam qui affirme qu’une alliance MSM-MMM est en gestation, le chef des mauves estime avoir

[Vidéo] Ramgoolam accuse le MSM de «comploter» pour faire élire le MMM au no 18

Arvin Boolell affirme que son équipe de campagne reçoit des appels de partisans du MSM qui ne souhaitent pas suivre la consigne de vote qui leur est donnée. C’est-à-dire de voter pour la candidate du MMM lors de la partielle du 17 décembre. Pour Navin Ramgoolam, Paul Bérenger n’est pas en mesure de donner la garantie solennelle qu’il n’y aura aucun rapprochement entre son parti et celui de Pravind Jugnauth.

[Vidéo] Bérenger: La partielle servira à précipiter les législatives aussi tôt que possible

A partir de ce weekend, le leader du MMM prévoit une «accélération» des activités dans la circonscription de Belle-Rose/Quatre-Bornes. La partielle du 17 décembre, pour Paul Bérenger, doit servir à donner un «choc» au gouvernement pour qu’il appelle rapidement le pays aux urnes. Le chef des mauves a profité de l’occasion pour redire que le contexte politique ne se prête à aucun rapprochement entre le MMM et le MSM. Paul

[Vidéo] Bérenger : Bhadain toujours en poste parce que le gouvernement craint une partielle

Le leader de l’opposition estime que « tout va être mis sur le dos de Bhadain ». Or, affirme Paul Bérenger, c’est de la faute de Sir Anerood Jugnauth si le dossier Heritage City a dégénéré. Pravind Jugnauth, pense le chef du MMM, n’a pas, non plus, démontré sa capacité à diriger en laissant pourrir la situation entre son conseiller Gérard Sanspeur et le ministre Bhadain. Toutefois, argue Bérenger, il ne sera

[Vidéo] Le MSM attend «une réaction» du MMM qui rétorque que «les ponts sont coupés»

Pour Pravind Jugnauth, même si l’acte de décès du Remake a été signé par Paul Bérenger, une résurrection est toujours possible. Le leader du MSM précise que le « premier pas » a déjà été fait en direction du MMM et qu’il attend donc que Paul Bérenger dise s’il est favorable à ce que le Remake soit « remis sur les rails » ou pas. Mais le principal concerné a dit une nouvelle fois hier

[Vidéo] SAJ «prêt à tout oublier» si Bérenger remet le Remake sur les rails

Sir Anerood Jugnauth s’est montré peu tendre envers Paul Bérenger durant quasiment tout son discours lors du congrès MSM, à Rivière-du-Rempart, ce soir. Dénonçant le double langage et les « zig-zag » du leader du MMM, SAJ a donné un temps l’impression de prôner la rupture sur toute la ligne. Mais en fin de discours, l’ancien Premier ministre a précisé qu’il est « disposé à oublier » tous les récents « incidents » si Bérenger lui donne « sa parole d’honneur »

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>