Breaking news
  • No posts were found

Tag "alliance msm-ml"

[Audio] Reza Uteem : Lutchmeenaraidoo chamboule le calendrier électoral

S’il était «clair» que Vishnu Lutchmeenaraidoo ne ferait pas long feu au gouvernement, sa démission comme ministre également «met la pression sur le gouvernement», estime Reza Uteem. L’alliance MSM-ML, dit-il, ne peut se payer une élection partielle et des législatives coup sur coup. La circonscription de Piton/Rivière-du-Rempart est le bastion de sir Anerood Jugnauth (SAJ), rappelle le deputy leader du MMM. Le tandem SAJ-Lutchmeenaraidoo était la formule gagnante de l’Alliance

[Vidéo] Boissézon invite le patronat à adopter un protocole en cas de pluies torrentielles

Il faudrait que le secteur privé accélère la mise en place d’un protocole en cas de pluies diluviennes. Eddy Boissézon y est allé de son appel, ce samedi 2 février. Cela évitera les «polémiques» qui surviennent quand les fonctionnaires sont autorisés à rentrer plus tôt, a poursuivi le ministre de tutelle lors de la conférence de presse du gouvernement, à Port-Louis. Le protocole concernant le secteur privé est en préparation depuis

[Vidéo] Hurreeram s’en prend à la «négativité» du message de fin d’année de «tonton cigare»

«Tonton cigare», «dracula», «oiseau de mauvais augure»… Bobby Hurreeram n’a pas manqué de qualificatifs à l’encontre de Navin Ramgoolam. Dont le Chief Whip n’a pourtant pas une fois cité le nom, hier, durant la conférence de presse des porte-parole du gouvernement. Hurreeram a fustigé le message de fin d’année du leader du Parti travailliste. Celui-ci, dit-il, était bourré de «critiques» et de «négativité» dont le pays peut se passer. Il

[Live] 1er-Mai : Le debrief avec Roshan Seetohul et Bobby Hurreeram

Le 1er-Mai 2018 permet-il de tirer certaines conclusions sur la situation politique ? Les stratégies des partis et des blocs sont-ils plus clairs ? Vient-on d’ailleurs, comme l’estiment certains politiques, d’assister au dernier rassemblement de la fête du travail avant les prochaines législatives ? Bobby Hurreeram, élu MSM et Chief Whip du gouvernement, ainsi que Roshan Seetohul, trésorier du PMSD, répondent à ces questions, ce jeudi 3 mai. Invité à participer au

[Vidéo] 1er-Mai: Le MSM s’insurge contre les critiques «démagogiques» du MMM

Le MSM prend ombrage des critiques du MMM, en particulier de Rajesh Bhagwan, quant aux ressources financières mobilisées pour son meeting du 1er-Mai. La direction des mauves sait pourtant comment cela s’organise, relève Nando Bodha, secrétaire général du parti soleil. Qui s’insurge contre cette «critique démagogique». «Je ne serais pas surpris par la désintégration du MMM», note pour sa part Anil Gayan. Le président du Muvman liberater s’appuie pour cela sur

[Vidéo] Jugnauth fusille Ramgoolam et flatte «la vraie philosophie du cœur» de Collendavelloo

Pravind Jugnauth dit l’avoir vécu personnellement, ayant été ministre de Navin Ramgoolam. Pour le leader du MSM, l’ancien Premier ministre n’est pas digne de la confiance de l’électorat. Car n’ayant rien fait alors qu’il était aux commandes du gouvernement pour mériter le respect. A l’inverse, Jugnauth descend en flammes ceux qui évoquent des dissensions entre le MSM et le Muvman Liberater. Louant les qualités de son «ami», Ivan Collendavelloo, Jugnauth

[Vidéo] Ramgoolam : L’alliance MSM-ML a dépensé au moins Rs 8 m pour «montrer sa force»

Si l’alliance gouvernementale pourra se vanter d’une «grosse foule» à Vacoas aujourd’hui, c’est surtout parce qu’elle n’aura pas ménagé les dépenses, estime Navin Ramgoolam. Le leader du Parti travailliste estime que le meeting du 1er-Mai du MSM-ML aura coûté au moins Rs 8 millions. Sans compter les «menaces» ou encore l’utilisation de la MBC, avance le leader des rouges. Le régime au pouvoir critique la décision du PTr de ne pas tenir

[Vidéo] Soodhun : Pravind Jugnauth est le leader le plus populaire que le pays ait eu

C’est triste et honteux que le Parti travailliste et le MMM, tous deux intimement liés aux luttes ouvrières, boudent le 1er-Mai, juge Showkutally Soodhun. Face à une opposition qu’il dit affaiblie, le président du MSM estime que le leadership de Pravind Jugnauth n’en prend que plus de poids. Pour Soodhun, il ne fait ainsi aucun doute que l’actuel Premier ministre est le plus populaire des leaders que le pays ait

[Vidéo] Collendavelloo maintient son admiration pour la présidente mais dénonce les palabres

Le Deputy Prime minister fustige les «palabres» qu’il lit dans la presse au sujet des relations MSM-Muvman Liberater. Pour Ivan Collendavelloo, les deux partenaires s’entendent et travaillent très bien ensemble, malgré ce qui a pu être rapporté dans les médias. Interrogé sur sa relation avec Ameenah Gurib-Fakim, Collendavelloo explique qu’il conserve toute son admiration pour le parcours de scientifique de cette dernière. Tout en admettant qu’elle a «fane» sur le

En attendant d’utiliser l’arme constitutionnelle contre la Présidente, le pouvoir va l’isoler

Trois options étaient à l’étude. Le divorce à l’amiable, le déclenchement de la procédure de destitution de la présidente prévue par la Constitution ou alors un amendement constitutionnel simplifiant la procédure visant à forcer le retrait de la chef de l’Etat. L’option lourde et longue d’enclencher l’article 30 de la Constitution pour évincer la présidente de la République a finalement été retenue. Si le gouvernement souhaitait qu’Ameenah Gurib-Fakim ne soit

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>