Breaking news
  • No posts were found

Tag "alliance lepep"

Manifeste électoral d’un artiste

Je ne suis pas intéressé par les tickets, sauf les tickets de concert. Donc, je ne serai pas candidat à cette chose qu’on appelle élections générales. Génial ! Je vais, en revanche, essayer de manifester ma flamme électorale en faisant ici des propositions, en tant que simple électeur, aux deux gros blocs de béton armé de la politique d’ici. Qu’on ne m’en tienne pas rigueur si j’emploie ici le mot d’artiste.

[Vidéo] Bérenger promet des révélations sur les transactions louches d’un candidat MSM

« Fraude », « importation illégale de cheval de course », « fausse déclaration »… Un candidat MSM se serait rendu coupable de tout cela, à en croire Paul Bérenger. Qui dit détenir des informations sur cette personne. Lors du congrès de ce mercredi à La Tour Koenig, le leader mauve s’est ainsi interrogé sur les « adversaires » de l’Alliance Lepep, tout en égrenant quelques noms. Les candidatures pour les tickets électoraux, a insisté Navin Ramgoolam, sont

Face à SAJ, Navin Ramgoolam affirme ne pas être «enn vander»

Le leader de l’Alliance Lepep avait dit son étonnement en constatant la popularité de Navin Ramgoolam auprès d’une partie de la population malgré toutes les critiques contre elle. Le leader du Parti travailliste a répondu avec véhémence à la critique de sir Anerood Jugnauth ce soir à Goodlands. Affirmant que « le sang qui coule dans [ses] veines » n’est pas celui d’un « vander ek betchwa [traître en bhojpuri] ». Paul Bérenger a,

[Vidéo] SAJ répond à l’accusation de Ramgoolam sur le «complot de 1995»

Navin Ramgoolam n’est pas « digne d’être Premier ministre », selon sir Anerood Jugnauth. Le leader de l’alliance Lepep en veut pour preuve les allégations de Ramgoolam à l’effet que lui, SAJ, aurait ourdi un « complot » contre lui. SAJ met également en garde contre toute violence, les débordements pouvant servir de « prétexte » pour que Ramgoolam instaure l’état d’urgence et renvoie les élections. A Camp-Fouquereaux ce soir (circonscription no 15, La Caverne/Vacoas), SAJ

[Vidéo] L’Alliance Lepep demande à l’Electoral Supervisory Commission d’assumer ses responsabilités

C’est Anil Gayan du Muvman Liberater qui a expliqué aujourd’hui la nécessité pour l’institution chargée de veiller au bon déroulement des élections et de la campagne d’assumer ses responsabilités. Car selon lui, l’Electoral Supervisory Commission est souvent accusée d’inaction. Selon le juriste, la Constitution et la Representation of People Act assurent à l’Electoral Supervisory Commission des pouvoirs de contrôle sur les élections et qu’il doit de ce fait « faire son

[Vidéo] L’Alliance Lepep revient sur le financement de la pension et du métro léger

Vishnu Lutchmeenaraidoo a insisté sur ce point. L’augmentation du Basic Retirement Scheme, l’une des mesures phares de l’Alliance Lepep, à Rs 5 000 ne nécessitera aucun levier fiscal. Hier au Sun Trust, le shadow Finance minister ne s’est toutefois pas attardé sur les moyens nécessaires pour soutenir cette mesure. Lutchmeenaraidoo a, en revanche, rappelé son expérience passée en tant que Grand argentier pour assurer que la mise en œuvre de cette promesse

[Vidéo] L’Alliance Lepep dénonce la politique économique «stérile» du bloc PTr-MMM

« L’intelligence sans le cœur est plus stérile qu’un désert. » C’est ainsi que Vishnu Lutchmeenaraidoo, le shadow finance minister de l’Alliance Lepep, décrit la politique économique que veut mener son alter ego Rama Sithanen. Les discours de sir Anerood Jugnauth et de Vishnu Lutchmeenaraidoo ont fait la part belle à l’économie ce vendredi lors d’un congrès nocturne à Plaine-des-Papayes dans la circonscription Piton/Rivière-du-Rempart (no 7). SAJ n’a pas manqué d’expliquer que contrairement

[Vidéo] Ramgoolam cherche à instrumentaliser la violence durant la campagne, selon SAJ

Sir Anerood Jugnauth croit savoir que le discours de Navin Ramgoolam sur la violence durant la campagne électorale n’est pas sérieux. Pour lui, le leader du Parti travailliste pourrait même y trouver son compte en utilisant les violences comme prétexte pour renvoyer les élections. C’est ce qu’il a expliqué lors d’un congrès nocturne à Vacoas, ce jeudi. Par ailleurs, le leader de l’Alliance Lepep estime que Navin Ramgoolam et Paul Bérenger

[Vidéo] Ramgoolam et Bérenger rappellent les origines communes du PTr et du MMM

C’est un brin nostalgique que les leaders du bloc rouge-mauve ont abordé leur congrès de ce soir, à Sainte-Croix. Navin Ramgoolam soulignant que le PTr et le MMM sont tous les deux « nés dans l’opposition », Bérenger rappelant que le parti du cœur a été créé pour continuer « l’œuvre » des travaillistes. Des origines communes et une « amitié » entre les deux hommes qui n’a « jamais flanché », insiste Bérenger, cela malgré les « désaccords

Jeu et set… en attendant le match

C’est une campagne électorale qui se jouera comme un match de tennis, en trois sets. Le premier part des deux grands meetings du 12 octobre pour s’achever la veille de l’annonce de la date des élections. Le deuxième commence le jour de la publication du writ of election pour prendre fin avec le nomination day. Enfin, le troisième regroupe la quinzaine de jours précédant le scrutin. Si c’est ce dernier

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>