Breaking news
  • No posts were found

Tag "alliance lepep"

[Vidéo] Le PMSD veut connaître l’opinion de Collendavelloo et de Husnoo sur la réforme électorale

«Une réforme menti-menti». C’est en ces termes que Khushal Lobine, qui remplace Xavier-Luc Duval en voyages, évoque le projet de réforme électorale du gouvernement de l’Alliance Lepep. Animant une conférence de presse ce samedi, il parle d’un malaise chez certains membres du gouvernement, notamment Anwar Husnoo et Ivan Collendavelloo qui avaient ouvertement affiché leur soutien au Best Loser System (BLS). Il estime que le document présenté par le chef du

[Vidéo] C’est faux de dire que mes conseillers étaient mieux payés, dit Ramgoolam

«C’est faux de dire que mes conseillers étaient mieux payés.» C’est la déclaration faite par l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam lors d’une cérémonie de dépôt de gerbes d’Anjalay Coopen à Port-Louis. Il avance qu’au contraire, ce sont les conseillers du gouvernement qui reçoivent des sommes extravagantes en guise de salaire. Le leader de rouge explique que c’est le Parti travailliste qui a mené la lutte pour le droit des travailleurs. Il

[Vidéo] La Vice-Première ministre pour une meilleure participation des femmes en politique

Fazila Jeewa-Daureeawoo, la n° 3 du gouvernement se dit en faveur d’une meilleure participation des femmes en politiques. Elle s’exprimait sur le projet de réforme électorale de l’Alliance Lepep ce samedi à l’issue d’une campagne de dépistage du cancer du col de l’utérus à Stanley, Rose-Hill. Elle se félicite de l’initiative, estimant qu’elle va encourager davantage de Mauricienne à se porter candidat aux prochaines élections législatives.

[Vidéo] Réforme électorale : «Nous sommes ouverts à toutes les opinions», dit Pravind Jugnauth

Douze sièges additionnels sous le système de représentativité proportionnelle, remplacement du Best Loser System par un Best Loser Seat, fin de l’obligation faite à un candidat de décliner son appartenance ethnique, assurer une meilleure présence féminine à l’Assemblée nationale et des mesures antidéfection. Ce sont là les mesures du projet de réforme électorale présenté par l’Alliance Lepep, ce vendredi 21 septembre, à l’issue du Conseil des ministres. Les chefs des

[Audio] Réforme électorale : Ramgoolam estime que les Mauriciens doivent avoir voix au chapitre

La réforme du système électoral ne peut se faire en catimini. Les Mauriciens doivent avoir voix au chapitre. C’est ce fait ressortir le leader du Parti travailliste (PTr), Navin Ramgoolam. Intervenant à l’issue d’un dépôt de gerbes en mémoire de sir Satcam Boolell à Cipayes Brilé, à Vallée-des-Prêtres, mardi, l’ancien Premier ministre rappelle qu’il souhaitait revoir le système en 2014, mais qu’il a d’abord voulu que l’électorat lui donne sa

[Vidéo] Discrimination ethnique : «Il y a des efforts à faire», concède le gouvernement

Soodesh Callichurn et Joe Lesjongard ont tenu à réagir sur le rapport du Comité des Nations unies sur la discrimination raciale à Maurice. Lors d’une conférence de presse ce samedi 1er septembre, les représentants du gouvernement de l’Alliance Lepep concèdent «qu’il y a encore des efforts à faire». Soodesh Callichurn, ministre du Travail, a annoncé une série de mesures pour les ouvriers étrangers et les étudiants étrangers désirant travailler à Maurice. Il a profité de l’occasion pour tacler à la fois Paul

[Vidéo] Des travailleurs du transport donnent un «final warning» à Nando Bodha

Cela fait plus d’un an qu’un comité ministériel se penche sur l’accord tripartite proposé au gouvernement. Face à cette lenteur, la Union of Bus Industry Workers (UBIW) a lancé une mise en garde au ministre du Transport et des infrastructures publiques, Nando Bodha, mardi. Le porte-parole de ce syndicat, Ashok Subron rappelle à son bon souvenir la grève qui avait paralysé les transports en commun en 2013. Le syndicaliste exige

[Vidéo] Rs 15 m de dommages à Dayal : Jugnauth doit s’expliquer, insiste Ramgoolam

C’est «le gros scandale» sur lequel Pravind Jugnauth doit s’expliquer, affirme Navin Ramgoolam. Raj Dayal a obtenu Rs 15 millions de l’Etat, a-t-on appris cette semaine dans la presse. Cela suivant un arrangement entre les deux parties. L’ex-commissaire de police réclamait quelque Rs 1 milliard suivant sa destitution par un tribunal constitutionnel en 2000. Or, pour le leader des travaillistes, cet arrangement mérite explications. D’une part, l’actuel Attorney General Maneesh Gobin a été l’avocat

Better the devil you know?

Plusieurs responsables politiques ont abordé la question durant la semaine écoulée. Réagissant à ce qui a été publié sur la réforme électorale dans Week-End et sur ION News, chacun a eu son mot à dire. Au gouvernement, personne n’a jugé bon de démentir ce qui a été publié ou alors de préciser qu’étant du work in progress, la version rapportée a vocation à être peaufinée et améliorée. Sir Anerood Jugnauth

[Vidéo] Bérenger: Jugnauth est le principal responsable de «l’empoisonnement» du pays

Le leader du MMM estime que le MSM n’a pas su tenir les principales promesses faites par l’Alliance Lepep lors de son élection, il y a trois ans. Il en veut notamment pour preuve l’arrivée d’un nouvel opérateur dans le secteur des paris, alors que le parti de Pravind Jugnauth visait la fin de la «mantalite zougader». Pour Paul Bérenger, il est donc nécessaire de porter à nouveau le MMM

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>