Breaking news
  • No posts were found

Tag "alliance electorale"

[Document] L’Economist Intelligence Unit s’attend à ce que l’opposition remporte les législatives à Maurice

Le constat est très sévère. «We expect an opposition coalition to take power after the next general election», écrivent les analystes de la respectée Economist Intelligence Unit (EIU) dans le country report sur Maurice daté de ce 31 décembre 2018. L’EIU, qui est le bras chargé de la recherche et des analyses au sein du groupe The Economist, estime que la popularité «déjà modeste» de l’Alliance Lepep va davantage se

[Vidéo] Aucune alliance entre le MSM et le MMM pour les prochaines élections, assure Paul Bérenger

Une fois de plus, Paul Bérenger donne l’assurance que le Mouvement militant mauricien (MMM) ne s’alliera pas avec le Mouvement socialiste militant (MSM) pour les prochaines élections législatives. Face à la presse ce samedi, le leader des mauves explique être finalement arrivé à cette résolution au vu du résultat de l’alliance qu’il a conclu avec le Parti travailliste (PTr) aux dernières élections. Il est mieux pour le pays, dit-il, que

[Vidéo] Le MP n’est «pas pressé» de négocier une alliance, soutient Ganoo

Alan Ganoo nie catégoriquement toute rumeur d’alliance avec le Parti travailliste. Ou avec un autre parti. Il n’y a eu ni «koz-koze», ni négociations, ni même une amorce de discussions, assure le président du Mouvement patriotique. La situation étant encore «floue» sur la scène politique, poursuit-il, il est difficile de savoir ce qui se passera d’ici les prochaines législatives. Le parti de la rose n’est donc «pas pressé» de négocier une

[L’interview] Adrien Duval est notre invité ce jeudi 19 avril

Quatre mois après la défaite du PMSD à la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes mais aussi un mois après la rentrée parlementaire, Adrien Duval nous dira comment son parti retrouve ses marques sur la scène politique. Il est notre invité, en live, ce jeudi 19 avril à partir de 17h30. A seulement quelques jours du 1er-Mai, nous demanderons également à l’élu de Curepipe/Midlands (no 17) ce qu’il considère être les enjeux de

[Vidéo] PMSD «pa pou kapav al tousel», confirme Duval au sujet des prochaines législatives

Si le leader du PMSD a de nouveau affirmé qu’une alliance entre le MSM et le MMM est en voie de conclusion, il dit ne pas vouloir commenter les spéculations à l’effet que son parti pourrait tout aussi bien renouer avec celui de Pravind Jugnauth. Ce que confirme toutefois Xavier Duval, c’est que le PMSD n’est pas en mesure d’affronter les prochaines législatives en dehors d’une alliance. Comme ces deux

[Vidéo] Duval: Avant les élections, Bérenger pense à sa prochaine alliance, pas à l’opposition

Que pense-t-il des critiques de Paul Bérenger contre lui ? «C’est normal», répond Xavier Duval, et même «humain». S’il dit ne pas souhaiter polémiquer, le chef des bleus souligne tout de même le faible nombre de questions parlementaires et supplémentaires du leader du MMM depuis que Duval a «pris sa place». Duval note, cependant, que le chef des mauves tient «le même discours» que le MSM. «J’espère qu’il se ressaisira», poursuit

[Vidéo] Ramgoolam: «Ameenah Gurib-Fakim est une victime collatérale de Pravind Jugnauth»

Certes, la présidente de la République a commis une faute et mérite de partir, pense Navin Ramgoolam. Mais le leader du Parti travailliste estime que l’influence d’Alvaro Sobrinho s’étend bien au-delà d’Ameenah Gurib-Fakim. Ramgoolam demande ainsi qui a bénéficié d’une villa de luxe valant plusieurs dizaines de millions de roupies dans le Nord ou encore d’une citoyenneté du Portugal. Evoquant les supputations d’alliance, l’ancien Premier ministre affirme que son parti

[Vidéo] Ramgoolam dément toute alliance: «Nou’nn dir nou pou al tousel»

Il n’est pas question d’alliance pour le Parti travailliste avec le PMSD ni avec le Mouvement patriotique. «Nou’nn dir nou pe al tousel», a réaffirmé Navin Ramgoolam lorsqu’interrogé sur cette question aujourd’hui. Les rouges ne sont pas non plus intéressés par des transfuges, a affirmé le leader du PTr à une question d’ION News. Le leader du Parti travailliste fait remarquer que les résultats de la partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes sont une

La face cachée d’une victoire de…

Il ne faut quand même pas prétendre que le MSM envisage réellement la possibilité de présenter un candidat pour la partielle du 17 décembre. Pravind Jugnauth et les siens ont, certes, une certaine propension à s’attirer une poisse invraisemblable. Mais ils ne sont ni suicidaires, ni masochistes au point de s’infliger une défaite moralement humiliante et politiquement catastrophique. A défaut des drapeaux orange flottant le jour du dépouillement, la bannière

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>