Breaking news
  • No posts were found

Tag "alain gordon gentil"

Meade and Mauritius: Rendons à César…

The celebration of the fifty years of independence of Mauritius has provided an opportunity for the media to look back at what has been achieved from where we started.  This is a good initiative that will inform the younger generation about the path travelled. However, it is unfortunate that most “experts” are perpetuating a fallacy – “fake” news in today’s parlance – about Meade: namely that the Nobel prize winner

[Vidéo] Alain Gordon-Gentil: Le défi d’aujourd’hui est aussi difficile que celui de 1968

«This country is doomed.» La phrase du rapport Meade de 1961 amuse presque Alain Gordon-Gentil aujourd’hui. Les prévisions de catastrophe économique et démographique – on prédisait une population de 3 millions en 1990 – ne se sont pas réalisées. «Que s’est-il passé ?», se demande l’ancien journaliste, auteur et documentariste. Le pays et ses habitants ont la capacité de relever les plus grands défis, assure Alain Gordon-Gentil. Qui estime que les

[Vidéo] Les enfants de l’exil: l’histoire de la diaspora mauricienne portée à l’écran

Les émigrés mauriciens sont-ils des exilés ? Alain Gordon-Gentil, écrivain et cinéaste, est allé à la rencontre des Mauriciens du monde pour leur poser la question. Le fil conducteur de son dernier documentaire, «Les enfants de l’exil», est la question identitaire. Les témoignages des intervenants sont poignants et relatent des histoires souvent familières. Ceux-ci exposent les raisons, parfois douloureuses, de leurs départs. En quête d’une nouvelle vie, de meilleures opportunités ou

[Vidéo – Théâtre] «Marika est partie» ou quand l’amour et l’Histoire se confondent

Dans cette maison créole aux couleurs terre, vit un jeune propriétaire terrien. Revenu à Maurice après des années passées en Europe, pour assister aux derniers instants de son père. Et c’est en terre natale que Delcourt Chasles, campé par le frêle Alessandro Chiara, va trouver l’amour sous les traits d’une étrangère. La jeune femme, Marika Lindenbaum (Rachel de Spéville), débarque dans l’île avec nombre de ses compagnons, des juifs du

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>