Tag "airway coffee"

L’embuscade de Soornack

Une bonne partie des critiques à l’issue de la conférence de presse de Nandanee Soornack sont injustes. Aussi bien à l’égard des journalistes qu’envers Nandanee Soornack dans une certaine mesure.  Teasé à mort ; survendu comme un déballage de faits les uns plus croustillants que les autres, l’exercice de communication de la femme d’affaires a généré une grande attente parmi les Mauriciens connectés. Le résultat final a donc fortement déplu et déçu

[Vidéo] Les employés d’Airway Coffee se disent abandonnés par le ministère du Travail

Les employés et ex-employés d’Airway Coffee se sont réunis, ce matin, devant les locaux du ministère du Travail pour exprimer leur mécontentement. Selon les manifestants, les employés remerciés après la mise en liquidation de la société ont été assurés d’une réembauche par le restaurateur qui reprendra les espaces loués précédemment par l’entreprise de Nandanee Soornack. Cependant, aucune réponse concrète ne leur a été fournie par les autorités concernées. Atma Shanto,

[Vidéo] Les employés d’Airway Coffee manifestent pour réclamer davantage de soutien du gouvernement

Ils étaient une dizaine à brandir des pancartes devant l’hôtel du gouvernement. Ces employés d’Airway Coffee reprochent aux ministres Soodesh Callichurn et Showkutally Soodhun de ne pas leur apporter le soutien nécessaire afin qu’ils obtiennent les rémunérations qui leur sont dues. Les salariés estiment également que le gouvernement, à travers ATOL, ne permet pas à l’entreprise de Nandanee Soornack de redémarrer ses activités. L’entreprise de la femme d’affaires à été

[Vidéo] 60 employés d’Airway Coffee ont reçu leur préavis de licenciement, se désole Atma Shanto

C’est désormais officiel. Airway Coffee compte licencier 60 employés d’ici fin novembre. C’est ce qu’indique leur représentant syndical. Atma Shanto, de la Fédération des travailleurs unis (FTU), a assisté ce matin à une réunion avec Raj Thacoor, liquidateur provisoire d’Airway Coffee, sous la présidence du ministère du Travail et en présence de quelques employés de l’entreprise de restauration. Les employés de l’ancien restaurateur de l’aéroport espéraient un dénouement, tout du moins

[Vidéo] Des employés d’Airway Coffee inquiets face aux menaces de licenciement

Alors que le procès pour contester sa mise en liquidation est toujours en cours, Airway Coffee aurait signifié à des employés qu’ils seront bientôt remerciés. Quelques dizaines d’entre eux étaient devant la Victoria House, ce lundi 31 octobre, pour tenter de rencontrer Soodesh Callichurn et lui faire part de leurs inquiétudes. Le ministre du Travail a finalement rencontré leur représentant syndical, Atma Shanto. Le président de la Fédération des travailleurs unis

[Vidéo] Le fils de Soornack estime qu’Airway Coffee est victime d’un règlement de comptes politique

Aditish Oogarah l’affirme : les ennuis que connaissent Airway Coffee et les quelque 150 employés de l’entreprise sont motivés par des raisons politiques. Le fils de Nandanee Soornack dit ne pas comprendre pourquoi Airport Terminal Operations Ltd (ATOL) a mis fin à ses trois concessions de vente de nourriture et de boissons dans le nouveau terminal de l’aéroport. Alors que l’entreprise, proteste-t-il, a continué à honorer ses engagements contractuels à l’égard

L’ICAC enquête sur Airway Coffee

Le député Lepep Mahen Jhugroo s’intéresse toujours aux proches de l’ancien régime. Et c’est à Airway Coffee qu’il s’est attaqué, hier au Parlement. Souhaitant notamment savoir si une enquête a été initiée par la police pour faire la lumière sur l’allocation du contrat de restauration à l’aéroport SSR à l’entreprise de Nandanee Soornack, apparemment au détriment de Tropical Times. Xavier Duval a répondu que l’Independent Commission against Corruption a démarré

[Vidéo] Le Bar Council attend la réaction de l’Etat après l’arrestation de l’avoué de Soornack

« Je suis très, très concerné. » Pour Antoine Domingue, président du Bar Council, l’arrestation de l’avoué de Nandanee Soornack mais surtout la saisie des documents en sa possession est une affaire « grave ». Qui ne peut pas en rester là. Car la façon d’agir de la police touche à des droits fondamentaux de tout citoyen, notamment l’accès sans entrave à la justice ainsi que la question de confidentialité entre un homme de

Le PMO précise les faits concernant l’allocation de contrats de restauration et d’espaces commerciaux à l’aéroport

Le Prime Minister’s Office (PMO) tient à rétablir les faits concernant l’allocation de contrats à l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam. Toutes les procédures ont été suivies, affirme le bureau du Premier ministre. Dans le communiqué émis ce soir, le PMO revient, point par point, sur les faits qui, précise-t-il, peuvent être vérifiés auprès d’Airports of Mauritius Co. Ltd. Et dénonce, par là même, une « campagne malveillante ne reposant que sur des