Breaking news
  • No posts were found

Tag "airmate"

[Vidéo] Les employés d’Airmate obtiennent gain de cause

Après des années de combat, les employés d’Airmate, une filiale d’Air Mauritius, obtiennent finalement gain de cause. Ces employés étaient moins considérés au sein de cette société dont l’Etat est actionnaire. Ils bénéficieront désormais d’une hausse salariale de 10% qui prend effet à compter d’avril 2018. La direction compte aussi revoir leur «meal allowance» qui sera ajusté à Rs 3 200 comme les employés d’Air Mauritius. Les employés pourront également prétendre

[Vidéo] Des employés d’Airmate attendent toujours leur intégration à Air Mauritius

Reeaz Chuttoo plaide pour l’ouverture d’une négociation entre la direction d’Air Mauritius (MK), l’intersyndicale de l’entreprise et la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) qui représente les intérêts des salariés d’Airmate. Le syndicat demande au ministère du Travail d’agir comme facilitateur lors des discussions portant sur le statut des salariés de la filiale de MK. Pour Chuttoo, le principe de l’intégration des employés d’Airmate affectés à la section ground

[Vidéo] Air Mauritius accepte de négocier les conditions de travail des salariés d’Airmate

Le geste de bonne volonté est apprécié par la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP). Le syndicat des employés d’Airmate était sur le point de manifester devant les locaux d’Air Mauritius quand la direction de l’entreprise lui a fait parvenir une lettre lui signifiant l’intention de sa filiale de rediscuter des conditions de travail de ses salariés. A la CTSP, on reproche à Air Mauritius de pratiquer à Airmate

[Vidéo] La CTSP réclame une table ronde pour régler «tous les problèmes» chez Air Mauritius

La centrale syndicale s’inquiète des répercussions du limogeage de Megh Pillay sur les accords collectifs en cours de négociation pour différentes catégories d’employés. Soit les ingénieurs et le personnel de cabine d’Air Mauritius, ainsi que la filiale Airmate. La Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) entend aussi dénoncer les agissements de certains chefs de département d’Air Mauritius. L’un deux aurait harcelé une quinzaine d’employées, selon Reeaz Chuttoo, secrétaire général

[Vidéo] Le gouvernement est «responsable» du sort des employés d’Airmate, insiste la CTSP

Ils ne décolèrent pas. Et sont donc descendus dans les rues de la capitale, aujourd’hui, pour le faire savoir. Le HR Audit sur le personnel d’Airmate recommande le licenciement d’un plus grand nombre d’employés que celui prévu initialement par l’exercice de restructuration. Pour Reeaz Chuttoo, de la Confédération des travailleurs du secteur privé, ces travailleurs de la filiale d’Air Mauritius sont victimes de « malhonnêteté ». Le gouvernement, en tant qu’actionnaire majoritaire, est

[Vidéo] La CTSP inquiète du sort des employés d’Apollo Bramwell et d’Airmate

Jane Ragoo et Reeaz Chuttoo ne sont pas ressortis satisfaits de leur réunion au ministère du travail, ce lundi matin. A l’agenda figurait le sort des employés de la clinique Appolo Bramwell et d’Airmate, la filiale d’Air Mauritius. Pour la syndicaliste Jane Ragoo, le sort des salariés au bas de l’échelle demeure incertain, alors qu’elle affirme que les employés touchant «  Rs 700 000 à Rs 1,5 millions » sont toujours

[Vidéo] La CTSP estime que les conditions agréées par le repreneur de Courts n’ont pas été respectées

Ils sont 190 employés à avoir été remerciés aujourd’hui par le nouveau repreneur de Courts. Parmi eux se trouvent des personnes comptant plusieurs années de service alors que d’autres, en poste depuis un an ou moins, font toujours partie du personnel. Une situation que déplore la Confédération des travailleurs du secteur privé, car étant contraire à la clause ‘last in, first out’ que prévoit la loi et aux conditions auxquelles avait

[Vidéo] Les licenciements suspendus en attendant le rapport d’audit, selon Reeaz Chuttoo

Malgré la requête du ministre du Travail en date du 6 août, les licenciements ont continué chez AirMate. C’est ce qu’affirme Reeaz Chuttoo de la Confédération des travailleurs du secteur privé. Lors de la réunion d’aujourd’hui entre le management d’Air Mauritius et de sa filiale, les délégués des travailleurs et Soodesh Callichurn, ce dernier a donc usé de sa « prérogative » pour demander au board d’AirMate de suspendre les licenciements qui ont

[Vidéo] Les employés d’AirMate fixés sur leur sort après le board meeting du 30 juillet, dit la CTSP

Les employés d’AirMate auront-ils le même statut que leurs collègues de la maison mère Air Mauritius ? Un board meeting entre la filiale et la compagnie nationale d’aviation aura lieu demain pour en décider, explique la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP). Le syndicat demande aux employés de rester mobilisés. Car plus de 50 employés de la filiale ont recu récemment leurs feuilles de route. D’autres devraient connaître le même sort

[Vidéo] Les syndicalistes appellent à l’union des salariés du groupe BAI, de la RDA et d’Airmate

Certains d’entre eux ont perdu leurs postes, d’autres ont toujours un travail mais n’ont aucune garantie quant à leur avenir… Ils sont employés du groupe BAI, d’Airmate (filiale d’Air Mauritius) et d’autres compagnies. Certains étaient jusqu’à récemment chez la Road Development Authority… Et se sont donné rendez-vous aujourd’hui à Rose-Hill. Pour exprimer leurs craintes, leur frustration, leurs attentes. Tandis que le front syndical organisateur du rassemblement pacifique, soit la CTSP,

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>