Breaking news
  • No posts were found

Tag "affirmative action"

[Vidéo] «Les minorités d’hier ne le sont plus aujourd’hui», constate le père Labour

Un recensement ethnique est nécessaire afin que les minorités soient mieux représentées au sein de l’Assemblée nationale, l’économie et les institutions gouvernementales. Le père Jean-Maurice Labour, président du Comité Diocésain 1er Février estime que l’écart entre la population majoritaire et les minorités a diminué depuis le dernier recensement. Il est donc important, dit le vicaire général du Diocèse de Port-Louis, de le revoir afin de mieux les représenter. Il s’exprimait

[Document] Discrimination raciale : Maurice épinglée par le Comité des Nations unies

Le Comité des Nations-Unies pour l’élimination de la discrimination raciale n’y est pas allé avec le dos de la cuiller. Ses observations sur Maurice, publiées le 30 octobre, épinglent le pays pour ses efforts insuffisants pour garantir une égalité des chances à tous. Donner le statut de langue officielle au kreol, reconnaître et réduire les discriminations à l’encontre des Créoles, et rétablir le recensement ethnique figurent parmi ses recommandations. Port-Louis est

[Vidéo] Moirt : A cause des politiciens, les relations entre Mauriciens deviennent tendues

Devant le feu roulant des questions du Comité des nations Unies pour l’élimination de la discrimination raciale, la délégation mauricienne a offert un «triste spectacle». C’est ainsi que José Moirt résume la performance du ministre des Droits humains en Suisse, les 14 et 15 août. L’avocat et membre de la plateforme Affirmative Action, qui y était aussi pour présenter un rapport alternatif, a prévenu que le but n’était pas de

[Vidéo] Père Veder : «S’occuper des Créoles, c’est la responsabilité de l’Etat»

Les commentaires d’Alain Wong sur les sinistrés de Berguitta et le rôle de l’Eglise catholique passent mal auprès du père Jean-Claude Veder. Certes, les sinistrés devaient quitter les centres de refuge où ils s’étaient installés par la force des choses depuis le début de l’année. Le ministre de l’Intégration sociale sous-entend, déclare le père Veder, qu’il revient à l’Eglise de «s’occuper des Créoles». Alors que «c’est la responsabilité de l’Etat».

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>