Breaking news
  • No posts were found

Tag "affaire sun tan"

[Vidéo] Pourquoi la résolution à l’Onu ne mentionne pas Diego Garcia? s’interroge Duval

«Je félicite l’équipe mauricienne.» Le vote en faveur de Maurice à l’Onu, hier, réjouit Xavier Duval. D’autant que le dossier Chagos a le soutien unanime des partis au pouvoir et de l’opposition, rappelle-t-il. Toutefois, le leader du PMSD note l’absence de Diego Garcia du libellé de la résolution, contrairement à l’usage jusqu’ici. «Est-ce une erreur ? se demande-t-il. A-t-on fait exprès ?» A moins que cela ne cache un «accord avec les USA»,

[Vidéo] Affaire Sun Tan: Satyajit Boolell pourra contester les décisions de l’ICAC et du ministère de Soodhun

Le Directeur des poursuites publiques pourra faire une demande de révision judiciaire. A la fois de la décision du ministère du Logement et des Terres de référer le dossier Sun Tan à l’Independent Commission against Corruption. Et celle de la Commission anticorruption de convoquer Satyajit Boolell pour une audition under warning. Ainsi en ont décidé le Chef juge Kheshoe Parsad Matadeen et le juge Ashraf Caunhy, en Cour suprême ce jeudi 22

[Vidéo] DPP vs ICAC: La date pour les plaidoiries bientôt fixée

C’est une nouvelle étape de franchie dans l’affaire qui oppose le directeur des poursuites publiques. Après les nombreux affidavits et contre-affidavits jurés et soumis, il est maintenant l’heure de passer aux plaidoiries. Suite à l’audience qui a eu lieu ce matin, en Cour suprême, Me Raymond d’Unienville, qui représente Satyajit Boolell, indique que les deux parties attendent qu’une date soit fixée.

[Vidéo] Affaire Sun Tan: Suite à l’affidavit de Rajesh Ramloll, l’audience est reportée à demain

La police et la Commission anticorruption devaient faire connaître leur « stand » dans l’affaire Sun Tan aujourd’hui. L’audience a toutefois été renvoyée. L’Acting Solicitor General Rajesh Ramloll, a, en effet, demandé à être considéré comme « third party » dans cette affaire. Les avocats des deux parties, explique Sir Hamid Moollan, qui représente Satyajit Boolell, devront eux aussi consulter ce document. L’audience reprendra demain.

[Document] Affaire Sun Tan: Rajesh Ramloll, Acting Solicitor General, souhaite être inclus comme «third party»

Rajesh Ramloll s’incruste dans la bataille légale opposant le Directeur des poursuites publiques à l’ICAC et à la police dans le sillage de l’enquête sur Sun Tan Hotels. L’Acting Solicitor General a été juré demande à être considéré comme « third party » au main case. Dans l’affidavit juré devant la Cour suprême le jeudi 30 juillet dernier, il indique vouloir apporter des « preuves supplémentaires » dans cette affaire « susceptible d’affecter le bureau de l’Attorney General

[Sun Tan Hotels] Réunion houleuse en perspective pour le Parliamentary Committee de l’ICAC

Des députés de l’opposition désunis. Des juristes, députés de la majorité, n’ayant pas caché leur hostilité face à la Commission anticorruption ces dernières semaines. C’est sur ce fond que se déroulera la réunion spéciale du comité parlementaire de surveillance de l’Independent Commission against Corruption (ICAC) à 13h30, ce jeudi. Cette réunion avait été appelée une première fois, vendredi dernier, suite à la polémique autour de l’enquête sur le dossier Sun Tan

Transparency Mauritius répète «son attachement au strict respect de l’état de droit»

La branche mauricienne de Transparency International réagit, elle aussi, aux récents événements qui ont marqué l’actualité. Et qui, dit-elle dans un communiqué, « mettent en scène plusieurs institutions de la République de Maurice ». Ceux qui travaillent dans ces institutions doivent « faire preuve de diligence et d’intégrité », écrit Transparency Mauritius. Et ne pas user des « pouvoirs considérables » dont ils disposent de par leur profession pour « servir leurs intérêts personnels ou partisans ». Lire

Affaire Sun Tan Hotels: L’ICAC jure son contre-affidavit aujourd’hui

[Mise à jour : 13h14] C’est lundi que les affidavits seront finalement jurés. Car l’objectif de l’ICAC, Lutchmeeparsad Aujayeb et Chimunlall Ghoorah était de jurer les trois affidavits en même temps. Or, leurs emplois du temps chargés ne leur permettra pas de boucler les trois documents ce vendredi. D’où le report pour lundi. — La Commission anticorruption avait jusqu’au 3 août pour répondre à l’affidavit juré par le Directeur des poursuites

[Sun Tan Hotels] L’ICAC prise dans une bataille d’éléphants

Si la bataille entre Satyajit Boolell et l’Independent Commission against Corruption (ICAC) paraît juridique de prime abord, elle prend lentement des allures politiques au vu de ce qui se passe en coulisses. Sur fond «d’énormément de pression» et de «clouded judgement» de certains décideurs politiques, la Commission anticorruption pourrait devenir une victime collatérale du dossier Sun Tan Hotels. Depuis 14 heures ce mercredi, les représentants légaux de la Commission anticorruption et

Ajit Boolell obtient une injonction contre l’ICAC empêchant son interrogatoire et son arrestation

La juge Ah Foon Chui Yew Cheong a donné raison à Satyajit Boolell. Plus tôt ce mardi, le Directeur des poursuites publiques a juré un affidavit en Cour suprême, demandant à celle-ci d’émettre une injonction « preventing, prohibiting and restraining the Respondents [ICAC et Commissaire de police] from acting upon, and giving effect to, the letter of 13 July 2015 issued by Respondent No. 1 [ICAC] and/or investigating me » et « preventing, prohibiting and

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>