Breaking news
  • No posts were found

Tag "affaire bet365"

[Vidéo] L’année des démissions, remaniements et changements de camp

2017 a commencé par un changement inédit sur la scène politique : un Premier ministre qui cède sa place à son successeur sans avoir été battu lors d’une législative et sans l’avoir annoncé avant son élection. Conséquence directe de la démission du gouvernement de sir Anerood Jugnauth et du passage de témoin à celui de Pravind Jugnauth, le Conseil des ministres est dissous puis reconstitué. Roshi Bhadain est le seul à

[Vidéo] Bhadain: Il y a machination politique derrière la volte-face d’Abdool Rahim

Il est arrivé à 10h15 et n’est ressorti des locaux du Central Criminal Investigation Department qu’environ huit heures plus tard. Satisfait, Roshi Bhadain dit avoir éclairé les officiers du CCID sur l’affaire Bet365. Ce qui leur permettra, affirme-t-il, de mieux mener leur enquête. Le leader du Reform Party affirme que les récents événements l’ont contraint à se tenir loin de la campagne électorale à Belle-Rose/Quatre-Bornes. Pour Bhadain, la volte-face d’Hussein

[Vidéo] Yousuf Mohamed: «La personne qui va subir, c’est Abdool Rahim… pas mon client»

Yousuf Mohamed n’en démord pas. Il reviendra à Hussein Abdool Rahim de subir les contrecoups de sa volte-face dans l’affaire Bet365. Ce dernier s’étant rétracté quant au contenu de son affidavit, il est passible de poursuites pour plusieurs délits, fait comprendre le Senior Counsel. Quand ce sera le cas, Ashley Hurhangee «sera témoin», dit-il. Yousuf Mohamed est l’avocat d’Ashley Hurhangee. Ce dernier, qui a représenté Abdool Rahim au moment où

[Live] L’interview avec Jean Claude de l’Estrac: les relations presse-pouvoir

Les relations presse-pouvoir sont-elles condamnées à être conflictuelles? Pour en débattre, nous recevons sur notre plateau Jean Claude de l’Estrac. Ancien président du Media Trust, il a aussi été patron de presse et rédacteur en chef à La Sentinelle. Il siège aujourd’hui au conseil d’administration du groupe de presse. Il répondra aussi à nos questions sur la mise en place d’un code national de déontologie et des mécanismes nécessaires pour

[Vidéo] L’affidavit d’Abdool Rahim fidèle à ses dires à Shakeel Mohamed avant de le jurer

«Risible». Pour Shakeel Mohamed, les allégations de complot contre les journalistes de La Sentinelle ne tiennent pas la route. Hussein Abdool Rahim, explique l’avocat, l’a approché le 8 septembre avant de prendre contact avec ces derniers. Les faits qu’il lui a relatés, poursuit Shakeel Mohamed, sont similaires à ceux contenus dans l’affidavit que le parieur a juré, quelques jours plus tard, avec l’aide de ces journalistes. Shakeel Mohamed s’est rendu volontairement

[Vidéo] Libre, Nad Sivaramen est rentré chez lui après son interrogatoire

Le directeur des publications de La Sentinelle était-il en état d’arrestation ? Si c’est ce qu’a affirmé la police depuis lundi, aujourd’hui le flou demeure. Nad Sivaramen ayant été «unarrested», selon ce que les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department ont déclaré au principal intéressé et à son homme de loi. Sivaramen a, en tout cas, pu rentrer chez lui à la mi-journée. Ce troisième jour d’interrogatoire, estime Me Hervé Duval, visait

[Vidéo] Ramgoolam: Si je ne descends pas sur le terrain, le PTr ne gagne pas la partielle

Une élection partielle n’est pas gagnée d’avance, affirme Navin Ramgoolam. Mais le leader du Parti travailliste précise dans la foulée qu’au gouvernement ou dans l’opposition, il n’a jamais perdu de partielle. Les rouges entendent avoir un «contact direct» avec les électeurs. Ramgoolam dit également vouloir descendre régulièrement pour battre la campagne. Une condition essentielle, estime-t-il, pour que son camp remporte le scrutin du 17 décembre à Belle-Rose/Quatre-Bornes. L’ancien Premier ministre

[Vidéo] Affaire Bet365: Abdool Rahim confronté aux journalistes de La Sentinelle au CCID

A en croire les journalistes de La Sentinelle, leurs auditions au Central Criminal Investigation Department ont pris fin aujourd’hui. Nad Sivaramen, directeur des publications, Axcel Chenney et Yasin Denmamode devront tout de même se rendre de nouveau aux Casernes centrales demain. Entendus depuis ce matin par les enquêteurs, les trois journalistes ont, durant la journée, été confrontés à Hussein Abdool Rahim. Celui-ci est considéré comme un «dénonciateur» dans cette affaire, selon

[Vidéo] Sivaramen, Chenney et Denmamode de retour au CCID ce mardi matin

Nad Sivaramen, directeur des publications de La Sentinelle, a été placé en état d’arrestation, puis libéré sur parole. Il fait face à une charge provisoire de complot. Les journalistes Axcel Chenney et Yasin Denmamode, également interrogés par le Central Criminal Investigation Department, ont aussi été autorisés à rentrer chez eux ce soir. Ils se sont rendus aux Casernes centrales en milieu d’après-midi. Suivant une tentative de perquisition à leurs domiciles

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>