Breaking news
  • No posts were found

Tag "advisory opinion"

[Vidéo] Chagos : A la CIJ, l’Afrique du Sud et l’Argentine plaident pour la décolonisation complète

«La liberté partielle n’existe pas.» Me J. G. S. de Wet, conseillère juridique principale de l’Etat en droit international, a emprunté cette citation de Nelson Mandela pour résumer la position de l’Afrique du Sud devant la Cour internationale de justice. La décolonisation de Maurice est incomplète, dit-elle, à cause de l’excision des Chagos. La question doit être traitée en urgence, a poursuivi la représentante de l’Afrique du Sud. Les questions d’autodétermination et

[Live] Chagos à la CIJ: Place aux présentations orales des pays

Après Maurice et le Royaume-Uni hier, au tour de la vingtaine de pays qui ont fait des soumissions sur le dossier Chagos de faire leurs présentations orales à La Haye. Chaque représentant a 40 minutes. Les auditions de ce mardi 4 septembre débutent avec l’Afrique du Sud. S’ensuivront : l’Allemagne, l’Argentine, l’Australie, le Belize, le Botswana, le Brésil et Chypre. Mercredi 5 septembre, place aux Etats-Unis, qui opère une base militaire sur

[Vidéo] Chagos : A la CIJ, Maurice attaque le «non-choix» du «pouvoir colonial» britannique

«The choice we were faced with was no choice at all.» Sir Anerood Jugnauth, puis le panel légal de Maurice, ont insisté sur ce point devant la Cour internationale de justice, ce 3 septembre. Au moment des négociations en vue de l’indépendance, la délégation mauricienne a dû choisir entre accepter l’excision des Chagos et être libre ou demeurer une colonie. Car peu importe le cas de figure, la Grande-Bretagne comptait garder

Chagos : Mobilisation tous azimuts pour les auditions à la Cour internationale de justice

Semaine décisive pour Maurice dans son combat pour recouvrer la souveraineté sur les Chagos. Les auditions à la Cour internationale de justice démarrent aujourd’hui à midi (heure de Maurice). Sir Anerood Jugnauth, ministre mentor fera le discours inaugural avant que le panel légal de Maurice ne prenne le relais dans le cadre de l’avis consultatif que demande Maurice sur l’excision de l’archipel de son territoire. Le pays a trois heures pour

[Vidéo] Chagos: Jugnauth et Bancoult appellent à «faire bloc» derrière Maurice à La Haye

Ses engagements sur le plan international expliqueront son absence lors de l’audition orale de Maurice devant la Cour internationale de justice, le 3 septembre. Pravind Jugnauth sera toutefois à La Haye le 6, jour de l’intervention de l’Union africaine qui soutient Maurice dans sa revendication sur les Chagos. Car pour Maurice, c’est une «étape cruciale». Le Premier ministre est revenu sur les détails des auditions, qui auront lieu du 3 au 6 septembre.

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>