Breaking news
  • No posts were found

Tag "accidents de la route"

[Vidéo] Ramgoolam se dit «l’adversaire direct» de Pravind Jugnauth, «mwa ki lor so sime»

«Direz-vous à vos enfants de ne pas travailler dur et de passer par l’imposte pour obtenir quelque chose ?» Navin Ramgoolam a encore donné la réplique au Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui l’avait critiqué durant la semaine. Pour le leader des rouges, ce dernier se préoccupe encore de lui car il est son «adversaire direct». «Mwa ki lor so sime», a lancé Ramgoolam aux partisans rassemblés à l’auditorium Octave Wiehé. Le

[Vidéo] «Ensam pa laisse koltar touy nou fami» : Le MACOSS s’engage aussi

«La sensibilisation routière est essentielle pour diminuer les morts sur nos routes», explique Dana Chengan, le Chairperson de la Mauritius Council of Social Service (MACOSS). L’organisme, qui regroupe plus de 300 ONG, s’engage dans la campagne nationale «Ensam pa laisse koltar touy nu fami». Le MACOSS a officiellement lancé son action sur la sécurité routière, ce mardi 20 janvier, à la municipalité de Port Louis en présence de Georges Chung, Senior Economic

[Vidéo] Sécurité routière: Roubina Jadoo demande la coopération des femmes

Une femme raconte, en larmes, son frère de 40 ans fauché dans un accident de la route et leur mère qui pleure. Une autre a perdu son fils de 19 ans. Décédé dans un accident de la route non loin de son domicile, il aurait dû commencer à travailler le lendemain. Des histoires émouvantes et hélas trop vraies que ces femmes ont confié, ce matin, lors du lancement à Port-Louis de la

[Vidéo] Sécurité routière : Devant «la situation d’urgence», Jugnauth veut durcir les sanctions

Du piéton au chauffeur de poids lourd, la campagne «Ensam, pa laisse koltar touye nu fami» a vocation à toucher les Mauriciens à travers le pays. Si le Premier ministre et le ministre des Infrastructures publiques estiment qu’il est nécessaire que les usagers de la route apprennent à la partager, Pravind Jugnauth prévient que la prévention ne sera pas suffisante. Le Premier ministre explique ainsi que les délits routiers seront

[Vidéo] Drogues au volant: Des tests à l’étude, confirme Bodha

Les chauffeurs seront-ils soumis à des contrôles si soupçonnés d’être sous l’influence de drogues ? «On y travaille», a assuré Nando Bodha à Danielle Selvon. Le ministre du Transport et des Infrastructures publiques indiquent que les tests concerneront trois catégories de substances, dont des opiacés. Les drogues synthétiques pourraient aussi être incluses, laisse entendre le ministre. Un médecin français était au pays dans le cadre de ce projet, a encore déclaré

[Vidéo] La hausse du nombre d’accidents de janvier à juin est «grave», juge Bodha

Ce lundi 28 août, le nombre de morts sur nos routes est passé à 100, avec le décès d’une Malgache. Les chiffres de Statistics Mauritius, publiés deux jours plus tard, le confirment : le nombre d’accidents de la route, de victimes  et de décès est en hausse. Une situation qui interpelle le ministre Nando Bodha. S’il juge la situation «grave», le ministre du Transport estime cependant que «ce n’est pas une fatalité».

[Vidéo] Sécurité routière: La campagne nationale cible les enfants

Plus de 500 enfants meurent sur les routes tous les jours de par le monde. Un constat accablant sur lequel Luc Besson a réalisé un clip vidéo, en 2015, à la demande de Jean Todt, ambassadeur des Nations unies. «#SaveKidslives» a été lancé à Maurice, ce matin au Rajiv Gandhi Science Centre, dans le cadre de la campagne continue sur la sécurité routière. Dont l’un des axes est l’éducation. A ce titre,

[Vidéo] Bodha : Nous dépensons Rs 3 milliards pour les routes, les accidents coûtent Rs 6 milliards

Une grande campagne de sécurité routière est en cours. Pour le ministre des Infrastructures publiques et des Transports, c’est sur les trois facteurs accidentogènes [route, véhicule, comportement] qu’il faut travailler afin de faire baisser le nombre de morts sur nos routes. Car les routes, construites à grands frais, explique Nando Bodha représentent la moitié de ce que coûtent les accidents aux pays. Au delà du plan de construction des routes,

[Vidéo] Le tronçon Ripailles/Valton rouvert dès ce mardi 21 juillet, mais fermé le week-end

Le glissement de terrain sur le tronçon Ripailles/Valton a « probablement » été causé par une accumulation d’eau. C’est ce qu’a déclaré Nando Bodha aujourd’hui lors d’un point de presse. Selon les tests et observations menés jusqu’ici, poursuit le ministre des Infrastructures publiques, cette partie de la route peut être rouverte. Dès ce mardi 21 juillet, le trafic routier pourra donc reprendre sur deux voies entre 6h et 18h en semaine uniquement. Durant

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>