Breaking news
  • No posts were found

Tag "50 ans d’independance"

[Vidéo] Lallsingh Samah : «La vie est 200% plus chère» qu’avant l’indépendance

Il se souvient des bus remplis pour se rendre au Champ-de-Mars, des soldats de l’armée britannique venus exprès pour la cérémonie du lever de drapeau d’indépendance en 1968. Lallsingh Samah se souvient aussi que «lartik pa ti monte sa kantite-la dan laboutik». Tandis qu’aujourd’hui, «la vie est 200% plus chère». Qu’importe, le pêcheur a travaillé toute sa vie. Lui n’a pas eu l’occasion d’aller à l’école a poussé ces enfants

[Vidéo] Ranjeet Maybadee, dit Baron : «Nous devons donner la chance à tout le monde»

L’hypocrisie des Mauriciens le fait sourciller. Divisés sur leur sol, tous revendiquent leur nationalité lorsqu’ils se retrouvent à l’étranger. Or, pour Ranjeet Maybadee, «dan nou lavenn, nou tou nou disan rouz». Par conséquent, «nous devons donner la chance à tout le monde». Celui que tout le monde connaît surtout comme Baron se voyait dans la mode ou jockey. Ranjeet Maybadee, fidèle à sa ville natale de Vacoas, a finalement fait carrière

[Vidéo] Carrim Currimjee : «Il faut une continuité dans la politique»

L’absence de politique de continuité est «un de nos plus grands défauts». Pour Carrim Currimjee, Maurice a beaucoup progressé en 50 ans. Le pays peut aller encore plus loin, il en est convaincu. La nation souffre toutefois des «maux» des sociétés modernes, telle la surconsommation. Maurice a cependant un «bel avenir», assure Carrim Currimjee. Lui qui fait partie de la troisième génération des Currimjee installée ici, une famille doit «tout

[Vidéo] Daven Vythilingum : Le partage des richesses ne peut pas profiter qu’aux privilégiés

Il a connu le train qui débarquait les marchandises au port. Lorsque le pays accède à l’indépendance en 1968, Daven Vythilingum n’a ni frayeur, ni ambition. «Mo ti enn ti dimounn», raconte-t-il. «Mais j’étais fier car l’indépendance, c’est la liberté.» Le pays a beaucoup progressé à de nombreux niveaux. Pour y avoir travaillé durant des décennies, Daven Vythilingum a été aux premières loges de la transformation du port et de

Mgr Piat «pas pour un recensement ethnique» qui sera utilisé «pour les élections»

Le chef de l’Église catholique mauricienne appele à l’appaisement. Dans un message publié sur le site du Diocèse de Port-Louis, le Cardinal Maurice Piat fait connaître sa position sur la demande du Comité diocésain 1er Février quant à un recensement ethnique. «Personnellement, je ne suis pas pour un recensement ethnique dont on se servirait pour les élections», fait-il ressortir. Mené par le vicaire-général du diocèse de Port-Louis, le Comité diocésain

[Vidéo] Capsule temporelle de Moris Dime: La fin du voyage

Des centaines de kilomètres sur la route durant plus d’un an. 17 escales à Maurice et Rodrigues. Des parrains prestigieux. Environ 5 000 visiteurs qui ont enregistré leurs messages pour la postérité quant à l’avenir de Maurice… La capsule temporelle de Moris Dime s’est refermée. Les messages sont enfermés dans un bijou signé Ravior et la Mauritius Glass Gallery. Ils seront dévoilés en 2042. Pour Axel Ruhomaully, cela ne signifie pas la

[Vidéo] Duval s’oppose à la politique de «taxer fortement» les carburants

Le leader du PMSD entend bien les raisons évoquées pour justifier la hausse des prix de l’essence et du diesel. Mais ce qu’il conteste, dit Xavier Duval, ce sont les contributions qui contribuent aux prix plus élevés à la pompe. Le risque : «Que nous nous retrouvions dans une situation intenable», explique le leader des bleus. Celui-ci affirme qu’il s’était élevé contre la proposition de Vishnu Lutchmeenaraidoo, en 2015, d’augmenter le prélèvement

[Vidéo] Don de sang et sensibilisation au programme de la police du port

Les activités se multiplient en marge des 50 ans d’indépendance du pays. Les policiers affectés au port se sont mobilisés aujourd’hui pour organiser une série d’activités au Caudan. Soit : don de sang, sensibilisation sur la sécurité routière et musique avec le concours des SMF Bag Pipers. Le caporal Igor Chaton a expliqué l’importance de non seulement porter la ceinture de sécurité mais de la tester. La semaine dernière, l’équipe de l’Anti

[Vidéo] Ganoo réclame une réforme majeure en vue d’un Parlement moderne

Alors que Maurice s’apprête à célébrer ses 50 ans d’indépendance, il est temps de revoir le fonctionnement de l’Assemblée nationale, estime Alan Ganoo. Celle-ci doit être en session plus souvent, soutient le président du Mouvement patriotique, mais aussi adopter un système de comités. Autres propositions : revoir le fonctionnement du Public Accounts Committee, l’introduction du Kreol, et une «vraie séparation des pouvoirs». Le parti de la rose suggère ainsi la mise en

[Vidéo] Irène Ramsamy, 104 ans: «La drogue m’a pris un de mes petits-enfants»

Elle parle d’un temps que les moins de 100 ans ne peuvent pas connaître. Irène Ramsamy avait 54 ans le jour de l’indépendance en 1968 et a suivi la cérémonie du jardin de Plaine-Verte. Originaire de Rose-Belle, elle regarde le progrès de Maurice avec un siècle de recul. La situation s’est bien améliorée, affirme-t-elle. Mais s’il y a un problème qu’elle voudrait que le pays surmonte, c’est celui de la

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>