Pendant plus de deux heures, les principales fédérations syndicales ont partagé avec le ministre des Finances ce qu’ils considèrent être des mesures prioritaires du Budget 2018-2019. Si quelques-uns ont défendu le rehaussement du plafond d’imposition à Rs 30 000, d’autres ont plaidé pour un cadre favorisant un emploi décent pour les jeunes.

Dans l’ensemble, les syndicats se sont une nouvelle fois réjouis de la volonté de Pravind Jugnauth d’entamer un dialogue avec eux. Tout en affichant leur confiance à l’idée que certaines de leurs propositions trouveront leur chemin jusqu’au discours que le ministre des Finances prononcera le mois prochain.