La première réunion technique sur la compensation salariale s’est déroulée de manière «très cordiale», assure le ministre du Travail. D’ici la réunion du 22 novembre présidée par le Premier ministre et ministre des Finances, Soodesh Callichurn affirme que le comité se penchera sur les chiffres, réclamés notamment par les syndicalistes.

Du côté des représentants de salariés, on affirme que le gouvernement doit faire un geste politique en acceptant une compensation d’un montant similaire à celui qu’il avait consenti à son arrivée au pouvoir, début 2015. Business Mauritius, en pointant les spécificités de certains secteurs, affirme que les efforts nécessaires seront consentis afin de préserver la paix sociale.