Ils ne comprennent pas l’empressement de Maurice à signer un Trade in Services Agreement (TISA) à l’Organisation Mondiale du Commerce . Le syndicaliste Deepak Benydin affirme ainsi que, contrairement à plusieurs pays africains, le gouvernement signe bien trop rapidement un accord qui sera défavorable aux petites et moyennes entreprises locales, notamment dans le secteur financier.

Pour Jane Ragoo, le gouvernement doit réexaminer sa stratégie sur la signature de cette accord dès la rentrée parlementaire de ce mardi 15 novembre.