Cela a le mérite d’être clair. Raffick Sorefan, ancien membre du MMM qui a démissionné récemment du parti mauve, a révélé ce vendredi soir être en contact avec Ivan Collendavelloo mais également avec le PMSD. Car, admet-il, « nous n’avons pas démissionné pour rester dans l’opposition ». Le député correctif précise toutefois que les décisions politiques importantes seront prises après une phase de consolidation du groupe de démissionnaires qui comprend également deux autres députés élus sous la bannière du MMM : Jean-Claude Barbier et Joe Lesjongard.

Raffick Sorefan est également revenu sur la polémique autour de la déclaration de Paul Bérenger sur le rôle joué par certains mauves francs-maçons durant les récents remous au MMM. Prenant ombrage du fait qu’Ajay Gunness l’ait identifié comme un maçon, Sorefan explique qu’il fera servir une mise en demeure au secrétaire général des mauves.