«Thank you very much», c’est tout ce qu’Álvaro Sobrinho a dit aux journalistes qui l’interrogeaient sur le déroulement de son audition, ce samedi. Après 4h30 d’audition à la commission, le milliardaire angolais devra rencontrer à nouveaux les enquêteurs ce lundi 27 août et aussi très probablement le lendemain.

L’homme d’affaires controversé devait quitter le pays dans la soirée de ce 25 août. Toutefois, dans la matinée, les enquêteurs de l’Independent Commission against Corruption lui ont fait savoir qu’ils comptent l’interroger à nouveau longuement lundi et mardi.

Sobrinho fait actuellement l’objet d’un «report on departure». Il ne peut donc quitter le territoire sans que l’ICAC n’en soit dûment informée. Ce vendredi et ce samedi, l’homme d’affaires a répondu aux questions des enquêteurs sur ses investissements et ses sociétés à Maurice ainsi que sur ses relations, notamment avec le monde politique.