De guerre lasse, Showkutally Soodhun a fini par signer la lettre de révocation de Kailash Trilochun de la présidence de la Financial Intelligence Unit. Sa décision, prise en tant que Premier ministre par intérim, a été communiquée à la présidence de la république.

Soodhun affirme que la manière forte a été un dernier recours, puisqu’il a tenté, par personnes interposées, de demandé à l’avocat controversé de démissionner de son poste. Le refus de celui-ci d’obtempéré a conduit le ministre à prendre la décision de le démettre de ses fonctions.