La lune de miel entre le gouvernement de l’Alliance Lepep et la population se poursuit. Un sondage effectué par le cabinet DCDM Research révèle qu’en avril, plus de huit Mauriciens sur dix (83%) jettent un regard positif sur l’action du gouvernement de sir Anerood Jugnauth depuis son arrivée au pouvoir en décembre 2014. Si le taux de satisfaits a crevé le plafond en janvier avec 89%, il a oscillé entre 81% et 88% depuis.

Capture

Mécaniquement, la forme rayonnante du gouvernement a érodé considérablement le taux d’approbation de l’opposition. Celle-ci a enregistré le soutien le plus fort en mars avec 52% de satisfaits, mais est retombée à 41% en avril. Pendant ce même temps, le taux d’insatisfaits par rapport à l’opposition a grimpé de manière constante, passant de 28% en janvier 2015 à 39% en avril.

Capture2

Sur le plan individuel, et depuis le démarrage du sondage politique mensuel effectué par DCDM depuis début 2013, SAJ réussit également, en tant que Premier ministre, un score jamais atteint par Navin Ramgoolam. Sa cote de popularité monte à 82%. L’ancien Premier ministre, largement boudé par l’opinion publique, ne satisfait qu’à peine une personne sur dix (12%). En avril 2014, un Mauricien sur deux (53%) se disait satisfait de la performance de Ramgoolam.

Capture3

Sans surprise, ce sont les autres poids lourds du gouvernement, soit Xavier Duval et Vishnu Lutchmeenaraidoo, qui rassemblent le plus d’opinions favorables après SAJ, avec 73% et 72% de taux de satisfaction respectivement. Une année sur l’autre, Pravind Jugnauth triple, lui, son score, passant de 21% (avril 2014) à 62% (avril 2015), ce qui le place à la 4e place des hommes politiques les plus appréciés.

Par contre, Paul Bérenger, dont le score était de 44% en avril 2014, recule de quatre points par rapport à la même période. C’est au lendemain des élections générales, soit en janvier, que le patron du MMM a atteint son point plancher dans le sondage DCDM Research avec seulement 38% d’opinions favorables.

Capture41

Arvin Boolell, l’ex porte-parole du PTr et personnalité politique souvent plébiscitée lors des précédents sondages de DCDM Research, semble conserver l’estime des personnes interrogées. Malgré la débâcle électorale de son parti en décembre, l’ancien ministre de l’Agriculture et des Affaires étrangères concentre 54% de taux de satisfaction, un chiffre en hausse de 5 points comparé à la même période, l’année dernière.

Le Baromètre d’Opinion est réalisé par DCDM Research depuis janvier 2013, sur une base quotidienne, parmi un échantillon mensuel de 600 personnes, âgées de 18 ans et plus.

methode