La période de grâce a pris fin. L’étude d’opinion de DCDM Research du mois de mai révèle une chute de popularité du gouvernement pour le deuxième mois consécutif (voir le sondage du mois d’avril ici). Depuis le mois de mars, le gouvernement de l’Alliance Lepep a perdu 16 points d’approbation, passant de 88% à 72%. Ce qui demeure néanmoins un taux de satisfaction relativement élevé.

Néanmoins, si depuis le début de l’année, moins d’un Mauricien sur dix (7% à 8% entre février et avril) se disait défavorable, ce taux a bondi pour atteindre presque deux personnes sur dix en mai (16%). L’affaiblissement de la cote de popularité du gouvernement à partir du mois d’avril correspond à l’éclatement de l’affaire BAI.

Du coup, déboussolée après sa cuisante défaite de décembre, l’opposition remonte la pente de manière constante depuis le début de l’année. Elle a commencé l’année avec seulement 27% de taux d’approbation mais termine mai avec 40% d’avis favorables.

Le taux d’approbation en baisse du gouvernement semble également se manifester sur l’avis des Mauriciens sur les principaux responsables du gouvernement de l’Alliance Lepep. Ayant commencé l’année avec 83% d’opinion favorable en janvier, sir Anerood Jugnauth descend à 75% en mai. Sur la même période, le deputy Prime minister Xavier Duval chute de 8 points, Pravind Jugnauth et Ivan Collendavelloo de 7 points. Tandis que Vishnu Lutchmeenaraidoo en perd 5.

La chute des taux d’approbation des responsables du gouvernement ne profite toutefois pas aux dirigeants de l’opposition. Si Paul Bérenger a démarré l’annee avec 38%, sa cote est remontée le mois suivant à 45%. Depuis, toutefois, la chute est constante, passant de 44% en mars à 40% en avril, puis 35% en mai. Alors que Navin Ramgoolam n’enregistre que 13% d’opinions favorables, une légère hausse comparé à avril (12%), alors qu’il avait commencé l’année avec 24%.

Comme à l’accoutumée, c’est Arvin Boolell qui arrive en tête des personnalités de l’opposition en termes de cote de popularité en mai. Cependant, son taux d’approbation est en baisse depuis février : il était alors déjà 61%. Tandis que pour le mois de mai, il enregistre 52% d’opinions.

L’autre membre de l’opposition à apparaître en bonne place est Shakeel Mohamed, avec 41% d’opinions favorables, devant son leader Navin Ramgoolam (13%), et Paul Bérenger (35%).

Le Baromètre d’opinion est réalisé par DCDM Research depuis janvier 2013, sur une base quotidienne, parmi un échantillon mensuel de 600 personnes, âgées de 18 ans et plus.

la cote de popularité du govt

 

 

la cote de popularité de l'opposition

la cote de popularité des personalités politiques avril 2015

opinion favorable des personalites politiques