Jayen Chellum ne s’avoue pas vaincu. Alors qu’il comptait sur la justice pour trancher, la juge Jugessur-Manna a considéré que son application, soumise à la Cour suprême hier, a été faite à la dernière minute. Elle l’a donc mise de côté. Le porte-parole de la Plateforme pou baisse prix lessence et diesel comptait sur la justice pour que deux rallyes prévus pour ce samedi 11 août puissent avoir lieu alors que le Commissaire de police avait refusé son autorisation.

La plateforme ne compte cependant pas faire marche arrière. Et compte bien formuler une nouvelle demande d’autorisation au Commissaire de police. Une réunion est prévue la semaine prochaine pour «consolider la stratégie» de contestation des taxes sur le carburant.

La plateforme espérait organiser aujourd’hui deux rallyes à partir d’Ebène et de Pamplemousses et convergeant vers Port-Louis. Mario Nobin a refusé, arguant que «there is reasonable belief that same will cause disruption of the life of the community». Une décision «dominer», selon Chellum.

Chellum saisit la justice pour contester l’interdiction d’un go-slow par Nobin by ION News on Scribd