Après une audition marathon, l’homme d’affaires angolais devra de nouveau se rendre à la commission anticorruption, ce mardi 28 août. Álvaro Sobrinho a passé sa troisième journée à répondre aux questions des enquêteurs de l’Independant Commission against Corruption, ce lundi.

Son interrogatoire devrait durer jusqu’à mercredi au moins. L’enquête sur les relations du milliardaire controversé avec le monde politique local ainsi que sur ses investissements à Maurice sera longue, a prévenu ce matin Navin Beekarry, le directeur général de l’ICAC. Notamment à cause de l’absence d’un interprète assermenté pour le portugais.