Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), Paul Bérenger, croit savoir qu’il y a eu un «deal» entre le banquier angolais Alvaro Sobrinho et le Premier ministre, Pravind Jugnauth, relativement à l’enquête ouverte contre lui par l’Independent Commission Against Corruption.  Il a animé une conférence de presse ce samedi, à Ebène, pour commenter l’actualité de la semaine. Il a également critiqué l’Attorney General, Maneesh Gobin, quant à sa prestation devant le Comité des Nations-Unies pour l’élimination de la discrimination raciale. Clairement, dit-il, ce dernier n’était pas préparé et n’a pris la peine de consulter des rapports précédents sur Maurice.