Le porte-parole du gouvernement affirme qu’il n’y a pas de confusion sur le montant des pertes encourues par Air Mauritius, à la suite de la «grève» de la semaine dernière. Pour Etienne Sinatambou c’est de la compagnie d’aviation qu’il a obtenu l’estimation de Rs 240 millions. Face à cette situation, celui-ci a jugé que la direction d’Air Mauritius a réagit convenablement et traité les pilotes de manière «mesurée»

Etienne Sinatambou a également longuement décrié ce qu’il considère être la mauvaise foi des pilotes d’Air Mauritius. Il a notamment dressé la liste de leurs avantages ainsi que cité des niveaux de rémunération.

Sinatambou s’en est également pris à ce que considère comme des inexactitudes parues dans la presse au sujet du dossier St Géran. Malgré une décision de justice défavorable à l’établissement hôtelier, le ministre de l’environnement a affirmé que les règles ont été suivies lors de l’aménagement de la plage attenante à l’hôtel.