Si on exclut le don de Rs 8,9 milliards de l’Inde, le pays ne devra dépenser que Rs 12 milliards, intérêts et capital inclus, pour construire le Metro Express. C’est ce qu’affirme le porte-parole du gouvernement Etienne Sinatambou. Le ministre de la Sécurité sociale a critiqué ce qu’il considère être les tentatives de l’opposition d’escamoter la réalité. Il a notamment démenti les affirmations selon lesquelles le métro léger, tel qu’envisagé par les travaillistes, aurait été en opération 24/7, transporté des marchandises de nuit ou encore serait construit sur pilotis sur de nombreux tronçons.

Sinatambou a également soutenu le ministre de la Santé Anwar Husnoo dans la mise en place d’un système de rotation pour les médecins travaillant dans les hôpitaux et centres de soins publics.