C’est une invention d’une section de la presse. Etienne Sinatambou affirme qu’il n’a pas eu chaud, ni n’est-il parti précipitamment lors de la réunion organisée avec les habitants de Barkly, ce lundi. Le porte-parole du gouvernement affirme d’ailleurs que le chahut a été causé par une clique entraînée par des députés de l’opposition ou encore par des personnes n’habitant pas le quartier.

Le ministre de l’Environnement explique aussi que le gouvernement a accepté de réaliser une étude sur l’impact environnementale du projet Metro Express. Accusant le précédent gouvernement de ne pas avoir accepté d’en faire de même.