Le porte-parole du gouvernement a tenté de railler les principaux candidats à la partielle de ce 17 décembre. En une phrase, Etienne Sinatambou s’est moqué des chances de réussite de Tania Diolle, Arvin Boolell, Nita Juddoo, Dhanesh Maraye et Roshi Bhadain.

Toutefois, c’est surtout sur le MMM et son leader que le ministre de la Sécurité sociale a concentré ses tirs. Accusant Bérenger de manquer du respect au Parlement en ne défendant pas la motion pourtant initiée par un député mauve et en ne s’assurant pas d’une présence minimale des élus mauves lors des deux dernières séances parlementaires de l’année 2017.