On connait mal les risques mais aussi les bons réflexes en cas d’un tsunami. Le World Tsunami Awareness Day est l’occasion d’en parler chaque année.

L’ambassadeur du Japon, Yoshiraru Kato, dont le pays est un important bailleur de fonds en matière de réduction de risques liés aux catastrophes ainsi que les professionnels de la météo, notamment, se sont réunis ce lundi 6 novembre pour passer en revue sur l’état de préparation du pays face à des tsunamis.

Pour Etienne Sinatambou, Maurice fait déjà partie des rares pays au monde à avoir un système de détection et de gestion des effets des tsunami. Si le ministre de l’Environnement admet qu’aucun pays n’est prêt à affronter un tsunami, il estime que Maurice fait preuve de «de résilience et d’adaptation» face à ce type de risques. En développant, par exemple, un Early Storm Search System ainsi que des abris spéciaux en case de montée soudaine du niveau de la mer.