Pour le porte-parole du gouvernement, le travail des différentes administrations est bien coordonné afin d’assurer la sécurité du public mais aussi des écoliers et collégiens. Etienne Sinatambou explique ainsi que la décision de décaler la rentrée de ce 8 janvier a été prise après une série de consultations.

Si le ministre de l’Environnement et de la Sécurité sociale affirme que l’Etat assume ses responsabilités notamment pour le paiement du flood allowance aux familles sinistrées, il exhorte les Mauriciens à cesser de déposer leurs ordures dans la nature ou près de cours d’eau.