La direction de la SICOM ne respecte pas le procedural agreement signé avec le syndicat. C’est ce qu’affirme la SICOM Employees Union. Le syndicat réclame une réunion avec la direction depuis un mois et leur accorde un délai de deux à trois semaines avant d’entamer une manifestation.

Les procédures d’embauche, le manque de méritocratie et les vacation leaves sont parmi les points que le syndicat, présidé par Satyen Bose Hoolass, souhaite aborder.

Outre ces revendications, les représentants ses employés demandent aussi l’intervention du Premier ministre afin de «remettre de l’ordre» dans le conseil d’administration de la compagnie d’assurance.